CinEmotions
Cinéma, Séries TV, DVD & VOD
51 877 films, séries...  763 173 personnalités
Identifiants oubliés ?
Inscrivez-vous !
rechercher
Agenda Cinéma | Box-office & Analyses | Critiques nouvelle intégration |
Affiche 300 - cliquez pour agrandir

300

 
2006 - Etats-Unis - 1h57
 
CinEmotions
Moyenne : 14.72 (1 avis)
Membres
Moyenne : 15.06 (53 avis)
 
 
Sortie France
21
MARS
2007
 
300 © WARNER BROS. FRANCE 300 © WARNER BROS. FRANCE 300 © WARNER BROS. FRANCE 300 © WARNER BROS. FRANCE
300 © WARNER BROS. FRANCE 300 © WARNER BROS. FRANCE 300 © WARNER BROS. FRANCE 300 © WARNER BROS. FRANCE
espace shopping
Achetez les produits liés à ce film chez nos partenaires
9_CDISCOUNT GENERIQUE_visuel010_468x60.gif
espace shopping

300 : Synopsis


300 est un récit épique de la bataille des Thermopyles (480 avant Jésus Christ ), qui opposa le roi Léonidas et 300 soldats spartiates à Xerxès et l'immence armée perse. Face à un invincible ennemi, les 300 déployèrent jusqu'à leur dernier souffle un courage surhumain ; leur vaillance et leur héroïque sacrifice inspirèrent toute la Grèce à se dresser contre la Perse, posant ainsi les premières pierres de la démocratie.

300 : bande annonce et vidéos

300 : Plus d'infos

Adapté du roman graphique de Frank Miller.

300 : Réalisation

300 : Comédiens

Gerard Butler
Gerard Butler
Vincent Regan
Vincent Regan
Lena Headey
Lena Headey
David Wenham
David Wenham
Michael Fassbender © Wild Bunch Distribution
Michael Fassbender
Rodrigo Santoro © Ad Vitam
Rodrigo Santoro
Dominic West
Dominic West
Andrew Pleavin
Andrew Pleavin
Robert Maillet
Robert Maillet
Stephen McHattie
Stephen McHattie

300 : Critiques et avis

notreavis  Les avis de l'équipe

Révolution du Péplum etoiles
Avis proposée par Frédéric Raes le 30/03/2007 10:06
Zack Snyder fait très fort pour son 2ème long-métrage (et j'attends donc avec impatience son 'Watchmen'). Il réussit une magnifique adaptation du roman graphique du roman graphique de Frank Miller, en révolutionnant le genre Péplum, et parvient à garder un équilibre entre le côté épique et celui exagéré, manichéen des personnages, les Spartiates, qui regroupent toutes les qualités du soldat, et les armées perses, aussi hétéroclites que fantastiques. Un équilibre maintenu grâce notamment au travail sur la photographie, car le chef opérateur est lui aussi à la hauteur du projet, et sa photographie a été rehaussée par des effets visuels superbes, au parti pris de la grandiloquence à la limite du kitsch, j'en conviens, mais sans toutefois y tomber.
Je pense en effet que Jipi et Brumes se sont trompés sur le compte du film, qu'ils sont sans doute aller voir pour son aspect historique. Pourtant aucune ambiguïté n'était laissé sur l'origine, l'adaptation du roman graphique de Frank Miller, qui ne se soucie guerre (ou si peu) de l'aspect historique. Critiquer les dents blanches (bien que l'hygiène spartiate puissent être à la hauteur), les éléments fantastiques du film me semble hors propos ici, car dans ce cas, l'on pourra également critiquer la tenue spartiate (slip pare-balles ?) ou les armes utilisées (la forme fantaisiste du glaive, le blason manquant de Sparte sur le bouclier), la légèreté sur les armées annexes si peu abordées (où est cette armée totale d'au moins 7.000 grecs, et la flotte grècque dirigée par Eurybiade, chef spartiate militaire au pouvoir vraisemblablement égal à celui du Roi Léonidas ?), ou l'exagération - encore - concernant l'armée grecque finale.
Son intérêt est principalement visuel, et son adaptation cinématographique respecte parfaitement l'oeuvre originale, en y ajoutant l'action. Une sacrée belle réussite donc dans cette adaptation.

votreavis  A Votre Avis

EXCEPTIONNEL! etoiles
Avis proposée par Sone le 15/03/2007 05:31
En avant première, un film grandiose, tiré de la BD de Franck Miller (Sin city, Batman Dark knight). Film a gros budjet (60 000 000$). A voir absolument pour les amateurs de films historiques avec de grandes batailles, des héros prêts au sacrifice suprême pour leur nation et ceux qu'ils aiment... Choisissez le VOSTFR au VF. Seul défaut, on en redemande!!

MEA CULPA etoiles
Avis proposée par Brumes le 23/03/2007 04:36
Ayant entendu parler d'un excellent documentaire USA sur la Bataille des Thermopyles, je pensais qu'il s'agissait de celui là où d'un film approchant.
Je ne connaissais pas la BD et je n'ai pas cherché à connaître le film (ce que je fais habituellement). Pour moi, Léonidas, Thermopyles, c'était une épopée sur ce sujet que je "connais" particulièrement bien. J'ai donc foncé tête baissée... dans le panneau.
1) si j'avais su "j'y serais pas allée"
2) ou j'aurais bien ri
Je maintiens toutefois un manque d'imagination de l'auteur et du réalisteur. Inspirés par la fameuse bataille OK. Mais, appelés par leurs noms Xerxès, déguisé en ...? ne pouvait qu'heurter le moyen orient. Etait-ce bien utile actuellement ? Léonidas, le "pôvre" sortant d'une séance de muscu... etc...
Ceux qui me connaissent savent que je suis souvent au second degré, je sais donc apprécier quand il est présent, là rien de drôle en dehors des "costumes" ...
Je fais donc mea culpa pour les amateurs de ce genre de BD. Pour les autres (Jipi/darier comme on se retrouve) journalistes compris, ils ont fait comme moi : pas apprécié. C'est le droit de tous.
On compare avec Gladiator (que j'ai beaucoup aimé) pas très "historique" non plus. Il y a quelques siècles qui séparent !! L'un se passe en Grèce, l'autre à Rome. Rien à voir dans la réalisation !! "C'était pas de la rigolade"
J'assume, mais je laisse une étoile c'est déjà pas mal............pour ce que j'en pense !

Une fresque mythologique d’une violence et d’une beauté graphique éblouissante etoiles
Avis proposée par RENGER le 25/03/2007 23:47
En 480 avant Jésus Christ, Léonidas, roi des Spartiates, livre une bataille sans merci à son plus grand ennemi, Xerxès, roi des Perses. Voilà pour le spitch, qui est aussi le point de départ et ultime trame du film, qui pendant près de deux heures se déroule devant nos yeux écarquillés !
Après une première version en 1962, avec La Bataille des Thermopyles, de Rudolph Maté, Zack Snyder (L'Armée des morts - 2004) qui en est qu’à son deuxième film, suit les pas de Robert Rodriguez (Sin City 1 & 2 - 2005/2008) en adaptant à son tour une autre BD du talentueux Frank Miller.
Nous racontant l’horrible bataille qu’ont vécu ces hommes (tiré d’une histoire vraie), on pourrait très bien la comparer à un suicide collectif. Ils sont 300 (les Sparts) et doivent faire face à des milliers de soldats sanguinaires (les Perses), accompagnés par des créatures et autres animaux monstrueux.
Zack Snyder signe le grand retour du péplum à travers cette prodigieuse adaptation où l’air du numérique prime avant toute chose. Tourné en intérieur sur fond bleu, entre les acteurs bodybuildés aux allures de chippendale et la surenchère d’effets spéciaux, il réalise une fresque mythologique d’une violence et d’une beauté graphique éblouissante et à l’esthétisme visuel irréprochable et révolutionnaire.

Le grand Bleu etoiles
Avis proposée par JIPI le 26/03/2007 10:08
Cette belle et sanglante chorégraphie en bord de mer étouffe par un visuel écrasant une parole sommaire, des dents blanches distille une propagande simpliste sous un havane obscurcissant ciel et terre. Un manichéisme de prisunic est atténué par un numérique rutilant et dominateur.
Rien de changé sous le soleil, il faut toujours s’agenouiller devant un illuminé s’apercevant que l’impact d’une lance le rend subitement humain. La sauvegarde de la patrie s’exprime en décibels presque inaudibles, la force physique est la contrepartie atténuante d'un élu passant continuellement sa vie au combat loin de la chaleur d'un foyer.
Abandonnées par les gardiens, Sparte est livré aux complots, les femmes deviennent d’astucieuses Pénélopes burinées maintenant à distances les prétendants arrivistes.
« 300 » est un graphisme, une conception nouvelle donnant vie à des personnages à l’aspect humano virtuels, c’est l’esprit console sur fond bleu saupoudré de Gladiator et du roi Arthur dans une forteresse à l’air libre rappelant « Fort Alamo ».
Une uniformité colorée carbonise une hypothétique éclaircie en maintenant captif un regard témoin préservé de ces temps effrayants ou les pères paient très chers l’offrande du fils au combat.
Une fois encore le spectateur doit se plier à un choix qu’il n’a pas fait, le Perse est le méchant avec toute l'imagerie simpliste référentielle. Dans le camp adverse une sélection impitoyable envoie les plus faibles au pilon ce qui équilibre une identique rudesse appropriées à ces époques interdites à la difformité.
Les corps à corps sanglants sont d’une beauté pathétique, Léonidas épée en mains distribue merveilleusement la mort par des poses plastiques dignes d’être tracées par un pinceau Dantesque et flamboyant immortalisant ces plages infernales.
Une machinerie microscopique devient presque invulnérable par la stratégie apprise en école, l’achèvement d’agonisants s’effectue dans un conversationnel presque routinier.
Sparte est la symbolique d’un idéal menacé par une force martelant un sol qui par ses tremblements fait penser à tort au réveil de la terre. Dans ce contexte l’homme perturbe par ses pas un sol réagissant en fonction d’un pouvoir récupéré par l’hyper violence de bras et de jambes noyés dans un métal protecteur.
La sauvegarde de Sparte cité impitoyable de l’intérieur attire contre elle ce que l’extérieur en perçoit, une similitude au verbe primitif s’exprimant par l’acier dans une nature sombre et convulsive.
Un microcosme impitoyable sélectif défie la démesure de son propre concept.

Beau et bête etoiles
Avis proposée par schludo le 01/04/2007 10:20
Comment un film visuellement superbe peut être gâché par un message douteux sur la supériorité des races.. La réponse dans ce film esthétiquement très réussi mais d'une grande stupidité et d'une idéologie très équivoque...

Un visuel impressionnant etoiles
Avis proposée par christine le 13/04/2007 14:45
"300" est une adaptation fidèle d' un roman graphique de Franck Miller, qui illustre la bataille des Thermopyles opposant les Spartiates aux Perses. Le roi Léonidas part avec 300 guerriers sur le front de bataille.
Des avis partagés sur le sujet. Des pour, des contre. Moi, je suis grise...
Un film qui n'est, paraît-il, pas historique. J'ai vu cet épisode trop rapidement pendant mes cours de latin au lycée, pour pouvoir les contredire. Quelques souvenirs, cependant... ils n'étaient pas 300 au départ. L'esclavage qui était pratiqué à Sparte n'est pas mentionnée. Le Conseil de la Cité de Sparte est-il vraiment contre?
Ce film est surtout l'adaptation cinématographique du roman graphique de Franck Miller (Sin City). Et tel le comics, le film se veut une succession de tableaux traduisant fidèlement à l'écran les vignettes du format papier.
Même si j'ai été impressionnée par la qualité graphique et le raffinement artistique, j'ai trouvé un bon nombre de scènes trop longues. Dans l'optique d'un "comics vivant", les touches sentimentales qui s'étendent en longueur et toutes les scènes qui n'apportent rien de plus, sont de trop dans ce film où le visuel et l'action doivent primer. Les baisses de rythme frôlent donc l'ennui.
Certains critiquent la légèreté du scénario. Ce qui m'a surtout frappé ce sont d'une part la minutie et précision du rendu visuel et d'autre part, les élans de profondeur ratés qui ont conduit à des scènes bien trop longues. Un souci du détails ambiant : la neige, les résidus des flammes crépitantes virevoltant dans l'air, les tâches de sang éclaboussant les adversaires, la nuée de flèches dans les airs, le pollen des champs de blé, les poils du loup, les corps musclés des Spartiates. Et des scènes trop longues. Pourquoi faire long, quand on peut aller à l'essentiel, beaucoup plus rapidement dans un film où l'action et le visuel sont les seuls atouts? Certains tableaux sont vécus comme des baisses de rythme inopportunes dans ce film, où une simple allusion visuelle aurait suffi. Les scènes de tendresse sont rendues dérangeantes par le contraste avec un rythme qui devrait être soutenu pour un film de guerre où les scènes de combats et pour l'esthétisme figé dont l'émerveillement devrait résider en une succession de rapides tableaux tels les vignettes uniques d'une bande dessinée traitant rapidement d'une idée compréhensible en un clin d'œil et dont le développement ici, inadéquate reste fade et inutile.
En résumé, globalement satisfaite. Contrairement à beaucoup, je n'en attendais pas plus mais moins ...

Wahou… ! etoiles
Avis proposée par Kalpas le 12/08/2007 23:19
Impressionnant ! Au-delà de la polémique qu’a suscité le film, tout est réuni pour porter gloire à la nature humaine : le combat, la traîtrise… Les scènes d’actions sont chorégraphiées au millimètre près. La violence est mise en valeur de telle façon qu’elle en est esthétique.
La couleur sépia rend la moiteur des combats, jusqu’à en vivre presque l’instant. Une histoire qui ne laisse place à aucune concession. Le cinéma est un art ? La preuve en est !

Un film au graphisme innovant d'une beauté impressionnante etoiles
Avis proposée par RickyLef le 06/01/2013 02:15
Deux ans après "L'armée des morts", son premier long métrage, Zack Snyder marque le cinéma mondial d'une œuvre désormais incontournable. Cette œuvre, c'est "300", racontant la bataille des Thermopyles que livra le roi sparthe Léonidas contre une invasion perse dans l'Antiquité. Outre la véracité du récit, c'est sur une bande dessinée de Frank Miller et Lynn Varley que Snyder se base pour réaliser son film. Il tourne avec un sens inné de l'iconographie, donnant à chaque plan une beauté à la limite de l'irréel, faisant de chaque image un tableau d'un esthétisme surdimensionné. Par delà le plaisir des yeux, magnifié par un grain artistique jusque là inédit et exceptionnel, les acteurs portent le projet de bout en bout, dirigés de main de maître, croyants à fond à ce qu'ils jouent, faisant des scènes de bataille d'un réalisme troublant de véritables moments d'anthologie dignes des plus grandes productions. Un film magnifique qui fera date dans la légende du grand écran. A voir absolument.

300 : Distribution complète

  Réalisation
 
  Zack Snyder
  Interprétation
 
  Gerard Butler   - Léonidas, roi de Sparte
 
  Vincent Regan   - Le Capitaine
 
  Lena Headey   - La Reine Gorgo
 
  David Wenham   - Dilios
 
  Michael Fassbender   - Stelios
 
  Rodrigo Santoro   - Xerxès
 
  Tom Wisdom   - Astinos
 
  Andrew Tiernan   - Ephialtès
 
  Dominic West   - Theron
 
  Andrew Pleavin   - Daxos
 
  Tyrone Benskin   - L'émissaire perse
 
  Marcello Bezina   - Le conseiller Gaurd
 
  Clint Carleton   - Un Spartiate
 
  Richard Cetrone   - Un héros spartiate
 
  Isabelle Champeau   - La mère au marché
 
  Tim Connolly   - Un héros spartiate
 
  Moe Fawaz   - Un guerrier spartiate
 
  Jere Gillis   - Le 2ème Général spartiate
 
  Marcel Jeannin   - Le boulanger grec libre
 
  Greg Kramer   - Les Ephores
 
  Mercedes Leggett   - la concubine perse
 
  David Leitch   - Un héros spartiate
 
  Robert Maillet   - Uber
 
  Neil Napier   - Le Spartiate au bâton
 
  Tyler Max Neitzel   - Léonidas à 12 ans
 
  Deke Richards   - Un soldat spartiate
 
  Marie-Julie Rivest   - La mère de Léonidas
 
  Ilan Rosenberg   - Un Spartiate
 
  Patrick Sabongui   - Un Général perse
 
  Dylan Smith   - Le Centurion
 
  Dennis St John   - L'inspecteur spartiate
 
  Maurizio Terrazzano   - La sentinelle
 
  Marc Trottier   - Un Spartiate
 
  Ryan Watson   - Le 1er héros spartiate
 
  Giovani Cimmino   - Pleistarchos (sous le nom Giovani Antonio Cimmino)
 
  Stephen McHattie   - Le Loyaliste
 
  Alex Ivanovici   - Les Ephores
 
  Kelly Craig   - L'Oracle
 
  Eli Snyder   - Léonidas à 7-8 ans
 
  Sebastian St. Germain   - Le garçon de 12 ans qui se bat
 
  Peter Mensah   - Le messager
 
  Robert Paradis   - Un Général spartiate
 
  Kwasi Songui   - Un Perse
 
  Alexandra Beaton   - L'enfant brûlé au village
 
  Frederic Smith   - Un homme d'état
 
  Loucas Minchillo   - Un bébé spartiate
 
  Nicholas Minchillo   - Un bébé spartiate
 
  Tom Rack   - Les Ephores
 
  David Francis   - Les Ephores
 
  James Bradford   - Les Ephores
 
  Andrew Shaver   - Le potier grec libre
 
  Robin Wilcock   - Le sculpteur grec libre
 
  Kent McQuaid   - Le forgeron grec libre
 
  Jeremy Thibodeau   - Un garçon pspartiate
 
  Leon Laderach   - L'exécuteur
 
  Dave Lapommeray   - Un Général perse tué
 
  Vervi Mauricio   - La concubine manchot
 
  Charles Papasoff   - Le forgeron
 
  Veronique-Natale Szalankiewicz   - La fille de 4 ans au marché
 
  Maéva Nadon   - Une fille au marché
 
  David Thibodeau   - Un garçon au marché
 
  David Schaap   - Le potier
 
  Jean Michel Paré   - L'autre garde conseiller
 
  Stewart Myiow   - Un Général perse
 
  Andreanne Ross   - La 1ère concubine
 
  Sara Giacalone   - La 2ème concubine
 
  Ariadne Bourbonnière   - Les concubines embrassées
 
  Isabelle Fournel   - Les concubines embrassées
 
  Sandrine Merette-Attiow   - La contortioniste
 
  Elisabeth Etienne   - Les danseurs et danseuses
 
  Danielle Hubbard   - Les danseurs et danseuses
 
  Ruan Vibegaard   - Les danseurs et danseuses
 
  Genevieve Guilbault   - Les esclaves
 
  Bonnie Mak   - Les esclaves
 
  Amélie Sorel   - Les esclaves
 
  Caroline Aspirot   - Les esclaves
 
  Gina Gagnon   - Les esclaves
 
  Tania Trudell   - Les esclaves
 
  Stéphanie Aubry   - Les esclaves
 
  Atif Y. Siddiqi   - Le transsexuel arabe (sous le nom Atif Siddiqi)
 
  Stephania Gambarova   - Les esclaves
 
  Chanelle Lamothe   - Les esclaves
 
  Sabrina-Jasmine Guilbault   - Les esclaves
 
  Manny Cortez Tuazon   - Le transsexuel asiatique
 
  Camille Rizkallah   - Le géant aux flèches
 
  Trudi Hanley   - La femme au long cou
 
  Neon Cobran   - Le porteur de lit / Un esclave
 
  Gary A. Hecker   - (voix d'outre-tombe)
  Ecriture
 
  Zack Snyder   - scénario
 
  Kurt Johnstad   - scénario
 
  Michael Gordon   - scénario (sous le nom Michael B. Gordon)
 
  Frank Miller   - d'après sa BD
 
  Lynn Varley   - d'après sa B.D.
  Production
 
  Jeffrey Silver   - producteur
 
  Steve Barnett   - co-producteur
 
  Mark Canton   - producteur
 
  Wesley Coller   - producteur associé
 
  William Fay   - producteur exécutif
 
  Craig J. Flores   - producteur exécutif
 
  Bernie Goldmann   - producteur
 
  Scott Mednick   - producteur exécutif
 
  Frank Miller   - producteur exécutif
 
  Gianni Nunnari   - producteur
 
  Josette Perrotta   - co-producteur
 
  Nathalie Peter-Contesse   - producteur associé
 
  Deborah Snyder   - producteur exécutif
 
  Silenn Thomas   - producteur associé
 
  Thomas Tull   - producteur exécutif
 
  Ben Waisbren   - producteur exécutif
  Montage
 
  William Hoy
  Photographie
 
  Larry Fong
  Musique
 
  Tyler Bates
  Costumes
 
  Michael Wilkinson
  Décors
 
  Paul Hotte
  Casting
 
  Kristy Carlson
 
  Carrie Hilton
 
  Andrea Kenyon
 
  Tamara Notcutt
  Maquillage/coiffure
 
  Mark Alfrey   - maquilleur effets spéciaux
 
  Audrey L. Anzures   - chef département coiffure
 
  Caroline Aquin   - maquilleur effets spéciaux
 
  David P. Barton   - maquilleur effets spéciaux
 
  Patrick Baxter   - maquilleur effets spéciaux
 
  Jocelyne Bellemare   - maquillage
 
  Michelle Côté   - styliste coiffure
 
  Gabriel De Cunto   - maquilleur effets spéciaux
 
  Mark Garbarino   - chef de projet effets spéciaux maquillage
 
  Christophe Giraud   - maquillage
 
  C.J. Goldman   - responsable effets maquillage
 
  Glen Griffin   - superviseur projet maquillage spécial
 
  Annick Legout   - assistant maquillage
 
  Clay Martinez   - technicien effets maquillage
 
  Neil Morrill   - maquilleur effets spéciaux
 
  Mariko Sakata   - maquilleur effets spéciaux
 
  David Scott   - maquillage
 
  Shaun Smith   - superviseur
 
  Nathalie Trépanier   - maquilleuse supplémentaire
 
  George Tucci   - maquilleur effets spéciaux technicien atelier
 
  Anthony Veilleux   - maquilleur effets spéciaux
 
  Scott Wheeler   - chef département maquillage
 
  Philemon Beaudet   - assistant maquillage effets spéciaux
 
  Julie Brisebois   - assistant maquillage effets spéciaux
 
  Joe Colwell   - sculpteur / peintre
 
  Jean-Jacques Dion   - styliste coiffure
 
  Adam Forman   - artiste tatouages
 
  Kyle Glencross   - assistant maquillage effets spéciaux
 
  Alexander Hansen   - assistant maquillage effets spéciaux
 
  Christopher Kralik   - assistant maquillage effets spéciaux
 
  Jonathan Lavallée   - assistant maquillage effets spéciaux
 
  Catherine Lavoie   - assistant maquillage
 
  Jim Levesque   - assistant maquillage effets spéciaux
 
  Nicole Michaud   - technicien coiffure
 
  Sean Sansom   - technicien labo effets spéciaux maquillage
 
  Michael Wilde   - assistant maquillage effets spéciaux
 
  Shane Zander   - technicien de labo maquillage spéciaux
  Direction artistique
 
  Isabelle Guay
 
  Nicolas Lepage
 
  Jean-Pierre Paquet
  Chef décoration
 
  James D. Bissell
  Assistant réalisation
 
  Jesabelle Boileau   - autre 3ème assistant
 
  Stéphane Byl   - assistant réalisateur
 
  Robbie Ditchburn   - second assistant
 
  Agnieszka Poninska   - autre second assistant
 
  Emilie Malo   - 3ème assistant
 
  Clay Staub   - réalisateur seconde équipe
 
  Martin Walters   - premier assistant
 
  Anne Cusson   - 3ème assistant
 
  Martin Doepner   - second assistant seconde équipe
  Son
 
  Sarah Bourgeois   - assistant monteur son
 
  Darrell Hall   - monteur musique
 
  Scott Hecker   - supervision montage sonore
 
  Doc Kane   - mixeur synchro
 
  Jim Lakin   - mixeur seconde équipe
 
  Eric A. Norris   - monteur effets son
 
  Bradley L. North   - monteur effets son
 
  Kyle Rochlin   - mixeur bruitages
 
  Eric Thompson   - mixeur synchro
 
  Derek Vanderhorst   - création sonore
 
  David Werntz   - monteur effets son
 
  Michael J. Broomberg   - bruiteur
 
  Zack Davis   - superviseur dialogues
 
  Peter Gleaves   - mixeur synchro
 
  Gary A. Hecker   - superviseur bruitages
 
  Rick Hromadka   - monteur
 
  Cory Mandel   - mixeur
 
  Derek Pippert   - monteur bruitages
 
  Jeff Rosen   - monteur
  Effets spéciaux
 
  Roland Blancaflor   - superviseur département brouillard (Spectral Motion Inc.)
 
  Ben Bornstein   - technicien labo
 
  Louis Craig   - directeur des effets spéciaux
 
  David Loveday   - technicien
 
  Simon Martineau   - technicien
 
  Grant Story   - organisateur expédition et réception
 
  Chris Wolters   - technicien animatronics effets créature
 
  James Woodruff   - fabrication / soudure
 
  Kevin Carter   - spécialiste lentilles
 
  Jean-Martin Desmarais   - assistant
 
  Damian Fisher   - technicien
  Effets visuels
 
  Colin Strause   - superviseur (Hydraulx)
 
  Greg Strause   - superviseur (Hydraulx)
  Direction de production
 
  Jacky Lavoie   - régisseur général
 
  Andrea Wertheim   - superviseur post-production

300 : Titres internationaux

300  (France)
Frank Miller's 300  (Etats-Unis)
300 Spartali  (Turquie)
300 - Bitka kod Termopila  (Croatie)
300: Bitva u Thermopyl  (République Tchèque)

300 : Distributeur France

300 : Sociétés de production

Warner Bros. Pictures
Hollywood Gang Productions
Atmosphere Entertainment MM
Legendary Pictures
Virtual Studios

AILLEURS SUR LE WEB

Box-office Cinéma
du 23 au 29 Novembre
Les Animaux fantastiques
1926. Norbert Dragonneau rentre à peine d'un périple à travers le monde où il a répertorié un bestiaire extraordinaire...
1
861 681 entrées cinéma,
2 282 082 cumulées
Alliés
Casablanca 1942. Au service du contre-espionnage allié, l'agent Max Vatan (Brad Pitt) rencontre la résistante française...
2
463 630 entrées cinéma,
463 630 cumulées
La Fille de Brest
Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d'un...
3
167 114 entrées cinéma,
167 114 cumulées
Les Têtes de l'emploi
Stéphane, Cathy et Thierry sont les meilleurs employés de l'Agence pour l'Emploi de leur ville. Mais leurs résultats...
4
129 363 entrées cinéma,
368 140 cumulées
Inferno
Le réalisateur oscarisé Ron Howard retrouve l'univers de l'écrivain à succès Dan Brown (Da Vinci Code) pour porter à...
5
120 565 entrées cinéma,
795 072 cumulées
Bientôt au Cinéma
Premier contact
Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l'espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d'experts est...
le 7 Décembre 2016 au Cinéma
Demain tout commence
Samuel vit sa vie sans attaches ni responsabilités, au bord de la mer sous le soleil du sud de la France, près des gens...
le 7 Décembre 2016 au Cinéma
Absolutely Fabulous : Le Film
Edina et Patsy mènent toujours la grande vie à laquelle elles sont habituées, virevoltant entre paillettes et glamour,...
le 7 Décembre 2016 au Cinéma
Papa ou maman 2
Deux ans ont passé. Après avoir raté leur séparation, les Leroy semblent parfaitement réussir leur divorce. Mais...
le 7 Décembre 2016 au Cinéma
Salt and Fire
La responsable d'une délégation scientifique accuse le dirigeant d'une grande entreprise d'avoir provoqué un désastre...
le 7 Décembre 2016 au Cinéma
Sex Doll
Je m'appelle Virginie je suis encore jeune. Je suis pute. On ne peut pas le dire autrement, de luxe. Là où j'en suis,...
le 7 Décembre 2016 au Cinéma
Rogue One: A Star Wars Story
Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, ce spin-off racontera comment un commando rebelle se lance...
le 14 Décembre 2016 au Cinéma
Ballerina
Félicie est une jeune orpheline bretonne qui n'a qu'une passion : la danse. Avec son meilleur ami Victor qui aimerait...
le 14 Décembre 2016 au Cinéma
Personal Shopper
Maureen, une jeune américaine à Paris, s'occupe de la garde-robe d'une célébrité. C'est un travail qu'elle n'aime...
le 14 Décembre 2016 au Cinéma
Manchester by the Sea
Manchester by the Sea raconte l'histoire de la famille Chandler, famille de classe ouvrière du Massachusetts. Après la...
le 14 Décembre 2016 au Cinéma
Cigarettes et chocolat chaud
Denis Patar est un père aimant mais débordé qui se débat seul avec l'éducation de ses filles, Janine 13 ans et Mercredi...
le 14 Décembre 2016 au Cinéma
Assassin's Creed
Grâce à une technologie révolutionnaire qui révèle la mémoire génétique, Callum Lynch revit les aventures de son...
le 21 Décembre 2016 au Cinéma
Joyeux bordel !
A la tête de l'entreprise familiale, Carole (Jennifer Aniston) menace de fermer la branche dirigée par son frère fêtard...
le 21 Décembre 2016 au Cinéma
Le Coeur en braille
Marie est une adolescente passionnée de violoncelle et très douée à l'école. Victor est un garçon sympathique,...
le 28 Décembre 2016 au Cinéma
Passengers
Plongés dans un profond sommeil artificiel, Aurora (Jennifer Lawrence) et Jim (Chris Pratt) se sont embarqués pour un...
le 28 Décembre 2016 au Cinéma
American Pastoral
L'Amérique des années 60. Autrefois champion de sport de son lycée, Seymour Levov, dit « le Suédois », est devenu un...
le 28 Décembre 2016 au Cinéma
Your Name
Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la...
le 28 Décembre 2016 au Cinéma
Quelques minutes après minuit
Conor (Lewis MacDougall) a de plus en plus de difficultés à faire face à la maladie de sa mère (Felicity Jones), à...
le 4 Janvier 2017 au Cinéma

© 2004 - 2016 CinEmotions.com (1) - CinEmotions.com est une réalisation de la société Intermédiance Solutions