CinEmotions
Cinéma, Séries TV, DVD & VOD
51 896 films, séries...  763 380 personnalités
Identifiants oubliés ?
Inscrivez-vous !
rechercher
Affiche Gatsby le Magnifique - cliquez pour agrandir

Gatsby le Magnifique

The Great Gatsby

2012 - Australie/Etats-Unis - 2h23
 
CinEmotions
Moyenne : 14.33 (3 avis)
Membres
Moyenne : 13.2 (10 avis)
 
 
Sortie France
15
MAI
2013
 
Gatsby le Magnifique 2013 Bazmark Film III Pty Limited Gatsby le Magnifique 2013 Bazmark Film III Pty Limited Gatsby le Magnifique 2013 Bazmark Film III Pty Limited Gatsby le Magnifique 2013 Bazmark Film III Pty Limited
Gatsby le Magnifique 2013 Bazmark Film III Pty Limited Gatsby le Magnifique 2013 Bazmark Film III Pty Limited Gatsby le Magnifique 2013 Bazmark Film III Pty Limited Gatsby le Magnifique 2013 Bazmark Film III Pty Limited
espace shopping
Achetez les produits liés à ce film chez nos partenaires
9_CDISCOUNT GENERIQUE_visuel010_468x60.gif
espace shopping

Gatsby le Magnifique : Synopsis


Printemps 1922. L'époque est propice au relâchement des moeurs, à l'essor du jazz et à l'enrichissement des contrebandiers d'alcool... Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s'installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d'un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s'étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C'est ainsi que Nick se retrouve au coeur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d'absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.

Gatsby le Magnifique : bande annonce et vidéos

Gatsby le Magnifique : Réalisation

Gatsby le Magnifique : Comédiens

Leonardo DiCaprio
Leonardo DiCaprio
Tobey Maguire
Tobey Maguire
Carey Mulligan
Carey Mulligan
Joel Edgerton
Joel Edgerton
Isla Fisher
Isla Fisher
Jason Clarke
Jason Clarke

Gatsby le Magnifique : Critiques et avis

notreavis  Les avis de l'équipe

When you and I were forever wild etoiles
Avis proposée par Audrey Jeamart le 19/05/2013 20:50
Œuvre littéraire emblématique s’il en est, « Gatsby le Magnifique », publié en 1925 et signé Francis Scott Fitzgerald, avait déjà été porté à l’écran, notamment, par Jack Clayton en 1974. Robert Redford en Gatsby, mais aussi Mia Farrow et Bruce Dern donnaient ainsi corps aux personnages imaginés par l’écrivain américain. Quarante ans plus tard, voilà que Baz Luhrmann arrive, et que des poussées d’urticaire assaillent déjà les détracteurs de « Roméo & Juliette » ou « Moulin Rouge », pour citer les deux opus les plus flamboyants du réalisateur. Au fond, la crainte était bien celle de voir le style Luhrmann, son emphase, son baroque « too much » prendre le dessus sur l’œuvre originale. En somme, la réduire à une accumulation d’effets au détriment de ce qui fait son essence, d’en faire un objet ultra moderne, trop arty pour être honnête et profond.

Soyons clairs, Luhrmann ici fait du Luhrmann. Mais l’on sent dans sa mise en scène une réelle volonté de se mettre au service de l’œuvre, de lui rendre hommage, avec son style et les moyens numériques d’aujourd’hui. Point de dénaturation ici, mais une interprétation toute personnelle qui, derrière la poudre aux yeux, renferme en son cœur une véritable émotion. Un moelleux au chocolat cinématographique, en quelque sorte.

Ce nouvel opus se regarde d’ailleurs avec gourmandise. Toute la première partie du film est une immense sucrerie, bariolée, acidulée. Le film s’ouvre par le récit de Nick Carraway (sobre Tobey Maguire), courtier qui rêve de devenir écrivain, et qui vient d’emménager non loin de sa cousine Daisy (Carey Muligan, toute en sensibilité), mariée au riche Tom Buchanan. Gatsby (Leonardo DiCaprio), quant à lui, est ce mystérieux millionnaire qui, de l’autre côté de la baie, reçoit le tout New York dans sa somptueuse demeure lors de fêtes grandioses, clinquantes et délurées. Les Années folles dans toute leur splendeur et leur faste. Et même en comité restreint, comme lorsque Tom Buchanan emmène Nick dans l’appartement à la déco chatoyante de sa maîtresse, la scène se termine dans l’ivresse, la liesse et les plumes qui volent.

Mais ne soyons pas dupes. Cette insouciance n’est que relative et superficielle. Sous le vernis de l’amusement – et de tout le côté « entertainment » du film lui-même – se nichent les affres d’une histoire d’amour contrariée. Une scène en particulier en est le parfait miroir : par l’entremise de Nick, Gatsby et Daisy se sont retrouvés après cinq années d’éloignement, d’oubli. La guerre ayant balayé les prémices de leur relation, Daisy est désormais mariée, tandis que Gatsby rêve de sa présence dans son palais bien vide. Le jour où il le lui fait visiter, le bonheur prend la forme d’un lancer de chemises. Gatsby les attrape une à une et les jette sur Daisy, restée au rez-de chaussée, radieuse, avant que les larmes ne l’envahissent. Tout le film est à l’image de ce revirement, de cette bascule brutale, comme un rêve devenant cauchemar.

Si l’on se penche sur la structure du film, ne remarque-t-on pas que le faste, la luxuriance, laissent progressivement la place à une forme d’épure (si tant est que l’on puisse parler d’épure concernant Luhrmann, mais notons tout de même son effort d’assagissement) ? On pourrait même aller plus loin en pointant du doigt certaines scènes ennuyeuses, la première étant véritablement celle de l’affrontement entre Gatsby et Tom, le premier pressant Daisy d’annoncer à son mari qu’elle ne l’a jamais aimé. La tension qui règne dans cette scène, malhabile au premier regard, est en fait révélatrice de ce moment où la réalité rattrape les personnages. « Gatsby le Magnifique » version Luhrmann n’est ainsi rien d’autre qu’un rêve qui nous file entre les doigts. L’instabilité y est constante. Comme dans les tragédies antiques, nous ressentons fortement cette impression que les protagonistes subissent un destin qui les dépasse, et avancent inexorablement vers leur propre perte. Ainsi, aucun instant n’est jamais tout rose ou tout gris (on pourrait en ériger comme symbole la chanson Young & Beautiful de Lana del Rey, utilisée à la fois dans sa version mélancolique, solennelle, puis festive en mode fox-trot). Derrière ses habits d’apparat, « Gatsby le Magnifique » est au fond un film sur la fugacité de l’instant, et l’impermanence du bonheur. Pas plus que l’on ne peut figer les moments d’allégresse, on ne peut recommencer à zéro. Là est le drame de Jay Gatsby, dans ce refus du mouvement perpétuel, et la nostalgie qui l’habite. « On ne revit pas le passé », lui lance un jour Nick. Ce à quoi il répondra, par deux fois : « Bien sûr que si ! ». Gatsby est ainsi « une barque à contre-courant, sans cesse ramenée vers le passé ». Cette lumière verte qui scintille près de la maison de Daisy, représente l’avenir. Mais il ne suffit pas de tendre la main vers elle pour la faire sienne.

C’est d’ailleurs ce qui rend son personnage, dont les illusions se craquellent progressivement, si émouvant. Et là il faut tout de même rendre justice au talent de DiCaprio, qui une fois de plus excelle à rendre sensible la transformation de son personnage. Amoureux d’un souvenir, il espère le voir un jour se rematérialiser. Gatsby est profondément idéaliste, ce qui est une des raisons pour lesquelles Nick l’apprécie et le respecte tant. Louant l’ « aptitude à espérer » de son ami, qui croit vainement que la courbe des événements va suivre celle de ses aspirations les plus sincères. Belle mise en abime du cinéma qui, selon André Bazin, « substitue à notre regard un monde qui s’accorde à nos désirs ». Gatsby vit dans un rêve, ou un film, comme l’on voudra. Mais il n’est en aucun cas dans la réalité. Un fait encore davantage souligné par le regard distancié que porte sur lui Nick, en tant que narrateur, et qui nous fait prendre conscience de toute la cruauté de ce destin, qui s’achève dans l’amère solitude des nantis. Sans doute le prix à payer pour voir l’épithète « The Great » être apposé devant son patronyme.


Audrey Jeamart

votreavis  A Votre Avis

trop cool!!!!!! etoiles
Avis proposée par loulou9 le 17/02/2014 17:19
Ce film déchire j'adore!!!!! Maintenant c'est devenu mon film préférer sa donne trop envie d'y aller

Décevant etoiles
Avis proposée par agua le 23/03/2014 07:08
Bon, je n'ai pas lu le roman fiction "The Great Gatsby" de F. Scott Fitzgerald. Cependant, ayant suivi un bon documentaire sur cette époque et les vrais quatre barons-voleurs appelés aussi "les Magnifiques", je suis surpris d'en apprendre aussi peu sur la période en suivant l'intrigue de cette deuxième version du film. Un scénario très faible et considérablement dilué qui plus est par la réalisation qui se perd en effets spéciaux par ordinateurs et en musique de très mauvais goût qui fait tout pour faire oublier l'époque des années 20 et tenter de nous imposer une musique de rap ou du même genre ! Surprenant. L'histoire d'amour entre Gatsby et Daisy est touchante, tout de même, mais tellement massacrée par la réalisation qu'on doit plutôt picorer dans les scènes pour tenter de l'apprécier. Seule l'interprétation est d'une bonne valeur ainsi que les décors magnifiques et les modèles de voitures. Non, vraiment, la publicité faite autour du film était très surfaite.

Gatsby le Magnifique : Distribution complète

  Réalisation
 
  Baz Luhrmann
  Interprétation
 
  Leonardo DiCaprio   - Jay Gatsby
 
  Tobey Maguire   - Nick Carraway
 
  Carey Mulligan   - Daisy Buchanan
 
  Joel Edgerton   - Tom Buchanan
 
  Elizabeth Debicki   - Jordan Baker
 
  Isla Fisher   - Myrtle Wilson
 
  Gemma Ward   - une fille de Languid
 
  Amitabh Bachchan   - Meyer Wolfsheim
 
  Callan McAuliffe   - Jay Gatsby jeune
 
  Jason Clarke   - George Wilson
 
  Daniel Newman   - Jeffery Wilson
 
  Kate Mulvany   - Mrs. McKee
 
  Brendan Maclean   - Ewing Klipspringer
 
  Nigel Harbach   - Ripley Snel (non crédité)
 
  Felix Williamson   - Henry
 
  Bill Young   - un policier
 
  Drew Pearson   - un conducteur
 
  Joel Amos Byrnes   - Rowdie
 
  Stephen James King   - Nelson
 
  Lisa Adam   - une chanteuse
 
  Kim Knuckey   - un sénateur
 
  Frank Aldridge   - le témoin bien habillé au garage de Wilson
 
  Steve Bisley   - Dan Cody
 
  Richard Carter   - Herzog
 
  Corey Mills   - un barman (non crédité)
 
  Adelaide Clemens   - Catherine
 
  Lara Mulcahy   - les danseurs et danseuses (non crédité)
 
  Vince Colosimo   - Michaelis
 
  Kai Pantano   - un garde (non crédité)
 
  Max Cullen   - Owl Eyes
 
  Mal Day   - The Boss-Probity Trust
 
  Emmanuel Ekwenski   - un joueur de Jazz
 
  Eden Falk   - Mr. McKee
 
  Emily Foreman   - Pammy
 
  Tiger Leacey Wyvill   - Pammy
 
  Charlize Skinner   - Pammy
 
  Garrett William Fountain   - un barman
 
  David Furlong   - Walter Chase
 
  Daniel Gill   - le Commissaire de Police
 
  Iota   - Trimalchio, le chef d'orchestre
 
  Price Johnson   - la chanteuse au garage de Wilson
 
  Goran D'Kluet   - le serveur en chef au Speakeasy
 
  Barrie Laws   - les invités de la fête
 
  Mark Lemon   - le professeur
 
  John Maumau   - le boxeur
 
  Ben McIvor   - les employés de Probity Trust
 
  Hamish Michael   - les employés de Probity Trust
 
  Brian Rooney   - les employés de Probity Trust
 
  Kevin McGlothan   - le valet de pied
 
  Nick Meenahan   - le conducteur du train
 
  Olga Miller   - l'actrice des films muets russes
 
  Heather Mitchell   - la mère de Daisy
 
  Gus Murray   - Teddy Barton
 
  Barry Otto   - Benny McClenahan
 
  John 'Cha Cha' O'Connell   - Newton Orchid
 
  Corey Blake Owers   - un officier de Louisville
 
  Tasman Palazzi   - James Gatz jeune
 
  Brenton Prince   - un gardien aux portes de Gatsby
 
  Bryan Probets   - un jardinier
 
  Milan Pulvermacher   - un serveur à l'Hôtel Sayre
 
  Alfred Quinten   - les invités de la fête
 
  Ghadir Rajab   - le valet de pied
 
  Jake Ryan   - un motard de la police
 
  John Sheerin   - le capitaine de Police
 
  Nicholas Simpson   - le second policier au garage de Wilson
 
  Kasia Stelmach   - Marlene Moon, une star du Cinéma muet
 
  Nick Tate   - un chauffeur de taxi
 
  Jack Thompson   - Dr. Walter Perkins
 
  Kieran van Bunnik   - Rowdie
 
  Sylvana Vandertouw   - une femme européenne
 
  Matthew Whittet   - Vladimir Tostoff
 
  Nancy Denis   - Foxy Baker / une danseuse
 
  Kahlia Greksa   - les jumelles
 
  Karinna Greksa   - les jumelles
 
  Natasha Marconi   - les danseuses Puff
 
  Jaclyn Seymour   - les danseuses Puff
 
  Briden Aspinall   - les danseurs à la fête
 
  Charles Bartley   - les danseurs à la fête
 
  Veronica Beattie   - les danseurs à la fête
 
  Kane Bonke   - les danseurs à la fête
 
  Kirby Burgess   - les danseurs à la fête
 
  Henry Byalikov   - les danseurs à la fête
 
  Thomas Egan   - les danseurs à la fête
 
  Danielle Evrat   - les danseurs à la fête
 
  Ryan Gonzalez   - les danseurs à la fête
 
  Lyndell Harradine   - les danseurs à la fête
 
  Sophie Rose Holloway   - les danseurs à la fête
 
  Michelle Hopper   - les danseurs à la fête
 
  James May   - les danseurs à la fête
 
  Zac McAliece   - les danseurs à la fête
 
  Mikaela Smith   - les danseurs à la fête
 
  Alex Stewart   - les danseurs à la fête
 
  Romina Villafranca   - les danseurs à la fête
 
  Mitchell Woodcock   - les danseurs à la fête
 
  Kaylie Yee   - les danseurs à la fête
 
  Tiana Canterbury   - les danseuses du Speakeasy
 
  Morgan Choice   - les danseuses du Speakeasy
 
  Eden Dessalegn   - les danseuses du Speakeasy
 
  Elenoa Rokobaro   - les danseuses du Speakeasy
 
  Lisa Viola   - les danseuses du Speakeasy
 
  Betsy Effie Nkrumah   - le couple qui danse
 
  Thabang Baloyi   - le couple qui danse
 
  Alison Benstead   - Anita Loos (non crédité)
 
  Elliott Collinson   - un policier (non crédité)
 
  Arthur Dignam   - (non crédité)
 
  Simon Edds   - le superviseur de Probity Trust (non crédité)
 
  Conor Fogarty   - le majordome de Gatsby (non crédité)
 
  Jacek Koman   - (non crédité)
 
  Alex Lissine   - le serveur de cocktails (non crédité)
 
  Stefan Mogel   - un garçon d'étage (non crédité)
 
  Jey Osman   - les voyous de Wolfsheim (non crédité)
 
  Chris Proctor   - William (non crédité)
 
  Edwina Ritchard   - Drowned Rat (non crédité)
 
  Alexander Roberts   - un serviteur de Gatsby (non crédité)
 
  Roger Adam Smith   - le jardinier (non crédité)
  Ecriture
 
  F. Scott Fitzgerald   - d'après son roman
 
  Baz Luhrmann   - scénario
 
  Craig Pearce   - scénario
  Production
 
  Lucy Fisher   - producteur
 
  Catherine Knapman   - producteur
 
  Baz Luhrmann   - producteur
 
  Catherine Martin   - producteur
 
  Anton Monsted   - co-producteur
 
  Barrie M. Osborne   - producteur exécutif
 
  Douglas Wick   - producteur
 
  Bruce Berman   - producteur exécutif
 
  Jay-Z   - producteur exécutif (sous le nom Shawn 'Jay Z' Carter)
  Montage
 
  Jason Ballantine
 
  Jonathan Redmond
 
  Matt Villa
  Photographie
 
  Simon Duggan
  Musique
 
  Craig Armstrong
  Costumes
 
  Catherine Martin
  Décors
 
  Beverley Dunn
  Casting
 
  Nikki Barrett
 
  Ronna Kress
  Maquillage/coiffure
 
  Diane Dusting   - maquillage
 
  Selena Pertzel   - maquillage
 
  Maurizio Silvi   - concepteur maquillages
 
  Kerry Warn   - concepteur coiffures
 
  Catherine Biggs   - maquillage
 
  Lara Jade   - styliste coiffure (sous le nom Lara Jade)
 
  Carol Cameron   - coiffure
 
  LuAnn Claps   - artiste maquillage Tobey Maguire
 
  Andriana Demetrius   - maquillage
 
  Sian Grigg   - artiste maquillage personnel Leonardo DiCaprio
 
  Beth Halsted   - maquillage
 
  Warren Hanneman   - styliste coiffure
 
  Adam Johansen   - maquillage effets spéciaux
 
  Adam Kealy   - senior mould maker
 
  Helen Magelaki   - coiffures
 
  Debbie Muller   - assistant maquillage
 
  Matteo Silvi   - maquillage
 
  Brydie Stone   - styliste coiffure
 
  Lesley Vanderwalt   - chef département maquillage
  Direction artistique
 
  Damien Drew
 
  Ian Gracie   - superviseur
 
  Michael Turner
  Chef décoration
 
  Catherine Martin
  Assistant réalisation
 
  Henry Downes   - assistant réalisateur
 
  Brooke Horne   - assistant réalisateur
 
  Jennifer Leacey   - 1er assistant
 
  Samantha Smith   - 2ème assistant
 
  Eddie Thorne   - 2ème assistant
 
  Maree Cochrane   - assistant réalisateur
 
  Luke Doolan   - réalisateur 2ème équipe
 
  Peter Dunlop   - assistant réalisateur
 
  Emma Jamvold   - 1er assistant seconde équipe
 
  Glenn Ruehland   - réalisateur équipe action
  Son
 
  Ian Thomson   - assistant
 
  Glenn Butler   - ingénieur enregistrement
 
  Damian Candusso   - monteur effets son
 
  Mark Franken   - monteur dialogues
 
  Shane Hayes   - enregistrement synchro
 
  Sam Hayward   - ingénieur enregistrement
 
  Phil Heywood   - mixeur
 
  Rick Lisle   - monteur effets son
 
  Steve Maslow   - mixeur
 
  Damon Mouris   - monteur effets son
 
  Wayne Pashley   - création sonore
 
  Fabian Sanjurjo   - superviseur effets sonores
 
  Ric Schnupp   - enregistrement synchro
 
  Guntis Sics   - enregistrement
 
  Andy Stallabrass   - mixeur synchro
 
  Libby Villa   - monteur sonial
 
  Jenny T. Ward   - superviseur dialogues
 
  William Ward   - monteur
 
  Greg Zimmerman   - enregistrement synchro
  Effets spéciaux
 
  Genevieve Bevan-John   - technicien
 
  Jabin Dickins   - superviseur plateau
 
  Juan Fabrellas   - technicien
 
  Lloyd Finnmore   - assistant superviseur
 
  David Goldie   - technicien
 
  Jasmin Lyford   - coordinateur département effets
 
  Doug Meacham   - technicien
 
  Nick Morrell   - technicien
 
  Dan Oliver   - superviseur
 
  Tim Riach   - technicien
 
  Arthur Spink Jr.   - superviseur atelier
 
  Taj Trengove   - technicien
 
  Billy Aziz   - acheteur
 
  Julian Borbidge   - technicien
 
  Tony Watt   - technicien
  Direction de production
 
  Bill Draper   - chargé de production
 
  Alex Taussig   - directeur de production
 
  Afnahn Khan   - directeur post production
 
  Peter Neil   - assistant de production
 
  Lehi Tahau   - assistant de production

Gatsby le Magnifique : Titres internationaux

Gatsby le Magnifique  (France)
The Great Gatsby  (Australie)  (titre original)
Suur Gatsby  (Etats-Unis)
Il grande Gatsby  (Italie)
The Great Gatsby - Kultahattu  (Finlande)
Der große Gatsby  (Allemagne)
El gran Gatsby  (Espagne)
O Grande Gatsby  (Portugal)
O Grande Gatsby  (Brésil)
Den store Gatsby  (Suède)
Великият Гетсби  (Bulgarie)
Muhtesem Gatsby  (Turquie)
El gran Gatsby  (Chili)
A nagy Gatsby  (Hongrie)
Dai Gia Gastby  (Vietnam)
Marele Gatsby  (Roumanie)
Wielki Gatsby  (Pologne)
O yperohos Gatsby  (Grèce)
Veliki Gatsby  (Croatie)
Veliki Getsbi  (Serbie)

Gatsby le Magnifique : Distributeur France

Gatsby le Magnifique : Sociétés de production

Bazmark Films
Red Wagon Productions
Warner Bros. Pictures (presents) (A Film by Baz Luhrmann)
Village Roadshow Pictures (en association)
A&E Television Networks (en association) (A&E Television)

AILLEURS SUR LE WEB

Box-office Cinéma
du 23 au 29 Novembre
Les Animaux fantastiques
1926. Norbert Dragonneau rentre à peine d'un périple à travers le monde où il a répertorié un bestiaire extraordinaire...
1
861 681 entrées cinéma,
2 282 082 cumulées
Alliés
Casablanca 1942. Au service du contre-espionnage allié, l'agent Max Vatan (Brad Pitt) rencontre la résistante française...
2
463 630 entrées cinéma,
463 630 cumulées
La Fille de Brest
Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d'un...
3
167 114 entrées cinéma,
167 114 cumulées
Les Têtes de l'emploi
Stéphane, Cathy et Thierry sont les meilleurs employés de l'Agence pour l'Emploi de leur ville. Mais leurs résultats...
4
129 363 entrées cinéma,
368 140 cumulées
Inferno
Le réalisateur oscarisé Ron Howard retrouve l'univers de l'écrivain à succès Dan Brown (Da Vinci Code) pour porter à...
5
120 565 entrées cinéma,
795 072 cumulées
Bientôt au Cinéma
Rogue One: A Star Wars Story
Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, ce spin-off racontera comment un commando rebelle se lance...
le 14 Décembre 2016 au Cinéma
Ballerina
Félicie est une jeune orpheline bretonne qui n'a qu'une passion : la danse. Avec son meilleur ami Victor qui aimerait...
le 14 Décembre 2016 au Cinéma
Personal Shopper
Maureen, une jeune américaine à Paris, s'occupe de la garde-robe d'une célébrité. C'est un travail qu'elle n'aime...
le 14 Décembre 2016 au Cinéma
Manchester by the Sea
Manchester by the Sea raconte l'histoire de la famille Chandler, famille de classe ouvrière du Massachusetts. Après la...
le 14 Décembre 2016 au Cinéma
Cigarettes et chocolat chaud
Denis Patar est un père aimant mais débordé qui se débat seul avec l'éducation de ses filles, Janine 13 ans et Mercredi...
le 14 Décembre 2016 au Cinéma
Assassin's Creed
Grâce à une technologie révolutionnaire qui révèle la mémoire génétique, Callum Lynch revit les aventures de son...
le 21 Décembre 2016 au Cinéma
Joyeux bordel !
A la tête de l'entreprise familiale, Carole (Jennifer Aniston) menace de fermer la branche dirigée par son frère fêtard...
le 21 Décembre 2016 au Cinéma
Le Coeur en braille
Marie est une adolescente passionnée de violoncelle et très douée à l'école. Victor est un garçon sympathique,...
le 28 Décembre 2016 au Cinéma
Passengers
Plongés dans un profond sommeil artificiel, Aurora (Jennifer Lawrence) et Jim (Chris Pratt) se sont embarqués pour un...
le 28 Décembre 2016 au Cinéma
American Pastoral
L'Amérique des années 60. Autrefois champion de sport de son lycée, Seymour Levov, dit « le Suédois », est devenu un...
le 28 Décembre 2016 au Cinéma
Your Name
Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la...
le 28 Décembre 2016 au Cinéma
Quelques minutes après minuit
Conor (Lewis MacDougall) a de plus en plus de difficultés à faire face à la maladie de sa mère (Felicity Jones), à...
le 4 Janvier 2017 au Cinéma
Nocturnal Animals
Susan, galeriste à Los Angeles (Amy Adams) mène une vie bien rangée à la limite de la monotonie, délaissée par son...
le 4 Janvier 2017 au Cinéma
La Grande Muraille
THE GREAT WALL réalisé par Zhang Yimou, raconte l'ultime combat qu'une faction armée d'élite livre au nom de l'humanité...
le 11 Janvier 2017 au Cinéma
La La Land
Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté,...
le 25 Janvier 2017 au Cinéma
Rings
Un nouveau chapitre de la franchise culte RING. Une jeune femme s'inquiète pour son petit ami lorsqu' il commence à...
le 1er Février 2017 au Cinéma
Moonlight
le 1er Février 2017 au Cinéma
LEGO Batman, Le Film
Les nouvelles aventures du chevalier noir de Gotham...en LEGO® ! Et cette fois-ci face au Joker.
le 8 Février 2017 au Cinéma

© 2004 - 2016 CinEmotions.com (1) - CinEmotions.com est une réalisation de la société Intermédiance Solutions