CinEmotions
Cinéma, Séries TV, DVD & VOD
53 828 films, séries...  761 199 personnalités
Identifiants oubliés ?
rechercher
Affiche La Mort de Staline - cliquez pour agrandir

La Mort de Staline

The Death of Stalin

2017 - G.-B./Canada/France/Belgique - 1h48
 
CinEmotions
Pas encore noté
Membres
Moyenne : 12.76 (1 avis)
 
 
Sortie France
4
AVR
2018
Acheter sur Amazon.fr pub 9_CDISCOUNT GENERIQUE_visuel003_234x60.gif FNAC
La Mort de Staline : photo 1 La Mort de Staline : photo 2 La Mort de Staline : photo 3 La Mort de Staline : photo 4 La Mort de Staline : photo 5 La Mort de Staline : photo 6 La Mort de Staline : photo 7 La Mort de Staline : photo 8 La Mort de Staline : photo 9
Réalisation :
Auteurs & scénaristes : Armando Iannucci (auteur) , David Schneider (auteur) , Ian Martin (auteur) , Peter Fellows (contribution) , Fabien Nury (d'après sa bande dessinée 'The Death of Stalin') et Thierry Robin (d'après sa bande dessinée 'The Death of Stalin')
Comédiens : - - - - - - - - ...suite

La Mort de Staline : Synopsis


Dans la nuit du 2 mars 1953, un homme se meurt, anéanti par une terrible attaque. Cet homme, dictateur, tyran, tortionnaire, c'est Joseph Staline. Et si chaque membre de sa garde rapprochée - comme Beria, Khrouchtchev ou encore Malenkov - la joue fine, le poste suprême de Secrétaire Général de l'URSS est à portée de main. (Inspiré de faits réels...)

La Mort de Staline : Plus d'infos

Sortie GB : 20 octobre 2017

NOTES DE PRODUCTION

Quand le 2 mars 1953, Joseph Staline, l'homme qui a gouverné l'Union soviétique pendant 33 ans, est victime d'une attaque cérébrale, ses subordonnés se livrent à une bataille féroce pour lui succéder. Avant la mort du grand dictateur et la nomination de son successeur, ils sont prêts à tout pour accéder au poste suprême et s'assurer l'éviction de leurs rivaux. Cette lutte pour le pouvoir, étalée sur deux jours, révèle des adultes animés par la folie, un égoïsme veule et une basse inhumanité.
Ces événements incroyables mais néanmoins véridiques ont inspiré le roman graphique La Mort de Staline, de Fabien Nury et Thierry Robin. Ce sont les producteurs français Yann Zenou, Laurent Zeitoun et Nicolas Duval Adassovski qui ont acheté les droits des deux bandes-dessinées et ont eu l'idée de contacter Armando Iannucci. Il est le scénariste-réalisateur de la série sarcastique The Thick of It et du film oscarisé In the Loop, qui dissèquent les rouages de la politique britannique, ainsi que de la série américaine multiprimée Veep, satire politique sur une vice-présidente fictive et son équipe.

« Quand nous avons découvert les bandes dessinées de Fabien Nury en 2013, nous avons été frappés par l'originalité du scénario et nous savions que nous pourrions en tirer un film unique en son genre. Immédiatement, une question s'est posée : qui pourrait réaliser un tel film ? Réussir à faire une comédie basée sur l'une des périodes les plus sombres et l'un des personnages les plus sombres de notre histoire ? Un nom s'est imposé : Armando Iannucci. Nous adorons son travail depuis The Thick of It, et il nous est apparu évident que lui seul saurait comment gérer ce ton particulier. Et donc nous l'avons contacté, de manière très classique, par l'intermédiaire de son agent, avec un premier scénario et une lettre. Nous avons eu la chance qu'ils nous répondent de manière favorable. Armando voulait réaliser un film sur la dictature. Il était en plein tournage de Veep et nous a demandé si on pouvait attendre un an. Evidemment, nous avons accepté. Pour dire la vérité, nous n'aurions pas fait le film sans lui, » dit Yann Zenou.

« D'une certaine manière, Staline est un sujet idéal pour lui. L'histoire de cet homme qui, avec le Politburo, a fait régner la terreur sur l'Union soviétique pendant plus d'une génération, a été victime d'une attaque cérébrale et dont tout le monde s'est mis à vouloir le poste pendant son invalidité, a l'air d'une fiction intégrale, mais est absolument véridique. Les brutalités, typiques du système soviétique de l'époque sont, elles encore, véridiques. Nous avons tout de suite pensé que c'était un univers politique auquel Armando et ses coscénaristes, David Schneider et Ian Martin, seraient sensibles », dit Kevin Loader de Free Range Films, qui a produit In the Loop.

Le coscénariste David Schneider partage cet avis : « C'était fascinant pour nous ; cela fait partie de l'histoire européenne donc ce n'est pas une culture qui nous est étrangère. C'est une culture que l'on reconnaît, mais qui a été totalement déformée. C'est comique et lugubre à la fois. Nous n'avons pas essayé d'y insuffler de la comédie, nous avons seulement tenté de laisser la comédie sortir de cette situation. Ce qui me semble intéressant, c'est qu'il s'agit d'un groupe de personnes qui ont grandi ensemble mais qui ont le pouvoir ultime de vie et de mort sur autrui. »

Armando poursuit : « J'ai entrepris de réaliser une tragicomédie, la comédie est présente tout du long, mais également la tragédie et ce, souvent dans la même scène, simultanément, parce que c'était la réalité. Nous nous sommes documentés sur le Moscou des années 40 et 50 et c'était une époque abominable : chacun connaissait quelqu'un qui avait été envoyé au goulag ou qui avait été exécuté.
Pour supporter une telle situation, des recueils de blagues circulaient sur Staline et Beria. Ces recueils étaient très populaires mais on aurait été exécutés si on était pris en possession d'un exemplaire. Cette tension est si effrayante que ça en devient étrangement comique, d'une manière légèrement hystérique. Notre intention était de réaliser un film drôle qui désarçonne. »

« La comédie est souvent tendue, » dit Armando. Une grande partie de l'effet comique de la première moitié de « La Mort de Staline » est induite par la panique ; on voit des personnes qui ne savent pas quoi faire et qui doivent prendre des décisions rapidement en espérant que ce sont les bonnes, sinon, elles n'y survivront pas. ».

Pour Armando, la gageure était de réaliser un film qui resterait drôle dans un tel contexte et de montrer ce qui se passe au-delà du monde clos dans lequel l'histoire se déroule.

« Tous les personnages sont brutaux et violents, mais on est attendri par certains tout en détestant les autres, » dit Armando. « Je voulais donc rappeler au public que les actions et les décisions de ces personnages avaient des conséquences désastreuses pour les gens.

Je savais qu'il nous fallait être éminemment respectueux du fait que des millions de personnes avaient été tuées ou avaient disparu et ce n'est pas un sujet que l'on peut esquiver ou que l'on peut expliquer par une blague ; il faut le reconnaître à toutes les étapes du film. »

C'était les forces de sécurité de Staline, le NKVD, le Commissariat du Peuple aux Affaires Intérieures, qui agissaient sous ses ordres, rassemblant les membres chaque soir, en commençant par les criminels ordinaires, puis en instaurant un système de quotas qui établissait le nombre de victimes par région. Avec une pression grandissante pour maintenir les quotas en étant à court de victimes, un simple tuyau d'un informateur anonyme pouvait conduire à une arrestation et à un emprisonnement, ou pire. La preuve n'était pas considérée comme essentielle. Finalement, la répression s'est industrialisée et les goulags et les camps de travail ont été établis là où on avait recours à l'esclavage pour développer l'industrialisation de l'Union soviétique.

« Quand la mort de Staline a été annoncée, ils ont été nombreux – même dans les goulags – à pleurer : ils n'arrivaient pas à croire que Staline les avait mis sur les listes et pensaient que c'était l'œuvre de quelqu'un d'autre, » dit Armando Iannucci.
Le coscénariste David Schneider voit un sens profond du bien et du mal au cœur du travail de Iannucci. « En plus d'être un grand génie comique, foncièrement, Armando est un moraliste. Ce n'est pas un homme en colère – vous auriez bien du mal à vous disputer avec lui - mais il est animé d'une colère morale et c'est ce qui motive l'intégralité de son travail — ce qui le met en colère, c'est que les gens ne soient pas meilleurs. »

En s'attelant à l'adaptation du roman graphique, Armando Iannucci a été encore plus abasourdi par les faits, qui paraissaient trop étranges pour être vrais. « Ce qui m'a estomaqué dans le roman graphique, c'est que c'était basé sur des événements réels, » dit-il. « Ils ont dû refaire le concert qu'on voit au début du film car il n'y avait pas d'enregistrement et Staline en voulait un – c'est véridique. Khrouchtchev était considéré comme une personnalité mineure mais c'est lui qui est responsable de l'éviction de Beria du pouvoir - véridique. Staline a mariné dans une flaque d'urine car ses propres gardiens étaient trop terrifiés pour entrer dans la pièce – véridique. Ils ont hésité sur quel médecin prendre car il craignait qu'on l'empoisonne – véridique. Staline ne se couchait pas avant 4h du matin et convoquait le Politburo dans sa datcha à 22h pour un énorme repas et les regardait devenir de plus en plus soûls alors que lui-même buvait des boissons diluées à l'eau – véridique. C'est presque comme s'il voulait voir comment ils se conduiraient devant lui. Personne ne voulait être le premier à rompre les rangs en allant se coucher, ils devaient attendre que Staline s'endorme. Plus on découvre des éléments véridiques, plus cela devient grotesque. Pour moi, dans une comédie, plus vous pouvez inclure d'événements et de détails authentiques, plus c'est drôle, et plus le public se demandera si c'est possible ou réellement arrivé. J'ai l'impression que c'est possible. C'est une manière de capter le public. »

La Mort de Staline : bande annonce et vidéos

La Mort de Staline : Réalisation

Armando Iannucci © C.T.V. International
Né en 1963 à Glasgow d'une mère napolitaine et d'un père écossais gérant de pizzeria. Souvent décrit comme ayant un physique de comptable ou de plombier. Marié, deux enfants. Aime l'opéra. Débute sur Radio Scotland en présentant des émissions musicales puis d'humour. En 1989 commence à produire pour la BBC nationale.... ...suite

La Mort de Staline : les comédiens

Paddy Considine
Paddy Considine
Rupert Friend © John Carey
Rupert Friend
Jason Isaacs
Jason Isaacs
Olga Kurylenko
Olga Kurylenko
Michael Palin
Michael Palin
Andrea Riseborough © DM
Andrea Riseborough
Jeffrey Tambor
Jeffrey Tambor
Nicholas Woodeson © Walter McBride/Retna Ltd.
Nicholas Woodeson
Steve Buscemi
Steve Buscemi
Steve Buscemi
Steve Buscemi a joué dans plus de 90 films, mêlant avec un rare succès cinéma indépendant et productions hollywoodiennes à gros budget. ...suite
Paddy Considine
A l’affiche du précédent film de Pawel Pawlikowski, Transit Palace, Paddy Considine a récemment été l’interprète de In America de Jim Sheridan et du court métrage My Wrongs 8245-8249 and 117 de Chris Morris, qui a remporté un BAFTA. ...suite
Rupert Friend © John Carey
Rupert Friend a étudié l'art dramatique à Londres, à la Webber Academy of Dramatic Arts. Dès sa troisième année d'étude, il a décroché le rôle de Billy Downs dans Rochester - Le dernier des Libertins, aux côtés de Johnny Deep et John Malkovitch. Il a récemment incarné M. Wickham dans la dernière version cinématographique d'Orgueil & préjugés . ...suite
Jason Isaacs
Jason Isaacs, qui interprète pour la troisième fois l'abominable Lucius Malefoy, s'est essayé à une multitude de genres et registres, du film à costumes à l'aventure fantastique, au drame romantique et à la comédie. ...suite
Olga Kurylenko
Olga Kurylenko était récemment une vampire amoureuse face à Elijah Wood dans Quartier de la Madeleine, le segment de Paris, je T’aime réalisé par Vicenzo Natali. ...suite
Andrea Riseborough © DM
Diplômée de la Royal Academy of Dramatic Arts, Andrea Riseborough a remporté le Ian Charleson Award du meilleur espoir de la scène pour son interprétation du rôle-titre de Miss Julie et d’Isabella dans Mesure pour mesure. Elle s’est aussi produite au National Theatre dans Burn / Chatroom / Citizenship, et dans The Pain and the Itch, au Royal Court. ...suite
Jeffrey Tambor
Jeffrey Tambor a obtenu quatre citations à l’Emmy, quatre citations au CableAce Awards et un American Comedy Award pour le rôle d’Hank Kingsley, acolyte de Garry Shandling dans la série culte « The Larry Sanders Show » ; deux citations à l’Emmy et le Golden Satallite Award pour le rôle de George Bluth Sr. dans « Arrested Development ». ...suite
Après avoir été à l’affiche de Short and Curlies , Be Happy marque la deuxième collaboration de Sylvestra Le Touzel avec Mike Leigh. On l’a également vue dans le long métrage Amazing Grace, et dans les téléfilms Housewife 49 , The Amazing Mrs Pritchard et Northanger Abbey . ...suite
Paul Whitehouse est un acteur et un scénariste qui a collaboré à certaines des séries comiques les plus appréciées de ces vingt dernières années. ...suite

AILLEURS SUR LE WEB


La Mort de Staline : Distribution complète

Réalisation
Interprétation
Ecriture
Production

La Mort de Staline : Titres internationaux

La Mort de Staline  (France)
The Death of Stalin  (G.-B.)  (titre original)
Morto Stalin, se ne fa un altro  (Italie)
Смерть Сталiна  (Ukraine)
La muerte de Stalin  (Espagne)
Stalins død  (Danemark)
A Morte de Estaline  (Portugal)
A Morte de Stalin  (Brésil)
Смерть Сталина  (Russie)
Смъртта на Сталин  (Bulgarie)
Stalin'in Ölümü  (Turquie)
Sztálin halála  (Hongrie)
Moartea lui Stalin  (Roumanie)
Smierc Stalina  (Pologne)
O Thanatos tou Stalin  (Grèce)
Smrt Staljina  (Croatie)
Staljinova smrt  (Serbie)
Stalino mirtis  (Lithuanie)
Ztratili jsme Stalina  (République Tchèque)

La Mort de Staline : Distributeur France

GAUMONT
Nouvelles fiches
La Dame de chez Maxim's
La Dame de chez Maxim
Une courtisane gouailleuse crée la pagaille chez des bourgeois qui célèbrent les fiançailles de son amant officiel.
Mensonges et trahisons
Julie et Trent, très amoureux, sont en week-end au bord de la mer, à Cape Cod. Enceinte de six mois, Julie est en...
Vérités cachées: le secret de Lily
Vérités cachées: la princesse disparue
Vérités cachées: 100 mobiles pour un meurtre
Très impliquée auprès de sa communauté, Shannon Hughes persuade son ami, l'écrivain Mac Sullivan, de suspendre les...
Une Ombre sur le mariage
Carnegie Kincaid est organisatrice des mariages. Continuellement à la recherche de la perfection, aussi bien dans son...
Box-office Cinéma
du 11 au 17 Avril
Taxi 5
Sylvain Marot, super flic parisien et pilote d'exception, est muté contre son gré à Marseille. L'ex-commissaire Gibert,...
1
1 524 218 entrées cinéma,
1 524 218 cumulées
Pierre Lapin
Le petit lapin préféré des jeunes lecteurs depuis des générations est désormais le héros d'un grand film plein...
2
377 820 entrées cinéma,
873 308 cumulées
Ready Player One
2045. Le monde est au bord du chaos. Les êtres humains se réfugient dans l'OASIS, univers virtuel mis au point par le...
3
360 023 entrées cinéma,
1 719 988 cumulées
Red Sparrow
Une jeune ballerine, dont la carrière est brisée nette après une chute, est recrutée contre sa volonté par les services...
4
231 629 entrées cinéma,
563 592 cumulées
Tout le monde debout
Jocelyn, homme d'affaire en pleine réussite, est un dragueur et un menteur invétéré. Lassé d'être lui-même, il se...
5
192 720 entrées cinéma,
2 221 367 cumulées
Bientôt au Cinéma
Rampage - Hors de contrôle
Primatologue de profession, David Okoye a plus de mal à nouer des liens avec ses semblables qu'avec les singes. Pas...
le 2 Mai 2018 au Cinéma
Otages à Entebbe
1976, un vol Air France de Tel Aviv pour Paris est détourné sur Entebbe, en Ouganda. Les faits qui s'y sont déroulés...
le 2 Mai 2018 au Cinéma
Comme des rois
Joseph ne parvient pas à joindre les deux bouts. Sa petite entreprise d'escroquerie au porte-à-porte, dans laquelle il...
le 2 Mai 2018 au Cinéma
Action ou vérité
Il y a quatre règles : Quand on t'appelle, c'est ton tour. Tu dis la vérité, sinon tu meurs. Tu fais l'action,...
le 2 Mai 2018 au Cinéma
Paul - Apôtre du Christ
Alors que l'empereur Néron règne d'une poigne de fer sur Rome, Paul endure de terribles souffrances, seul dans sa...
le 2 Mai 2018 au Cinéma
Mean Dreams
Après avoir volé un sac contenant de l'argent de la drogue, un garçon de quinze ans s'enfuit avec la fille qu'il aime...
le 9 Mai 2018 au Cinéma
Death Wish
Quand il ne sauve pas des vies, Paul Kersey (Bruce Willis), chirurgien urgentiste, mène une vie de rêve, en famille,...
le 9 Mai 2018 au Cinéma
Gringo
Harold Soyinka (David Oyelowo) travaille pour un groupe pharmaceutique dirigé par Elaine Markinson (Charlize Theron) et...
le 9 Mai 2018 au Cinéma
Instalife
Ingrid est une jeune fille fascinée par la vie de rêve que font miroiter les starlettes d'Instagram. Elle décide de...
le 9 Mai 2018 au Cinéma
Léo et les extra-terrestres
Léo a 12 ans. Lorsque trois extra-terrestres débarquent près de chez lui, cet enfant solitaire se retrouve embarqué...
le 9 Mai 2018 au Cinéma
Deadpool 2
Après avoir miraculeusement survécu à une violente attaque bovine, un cuistot de cafeteria défiguré (Wade Wilson) se...
le 16 Mai 2018 au Cinéma
Tad et le secret du Roi Midas
Tad l'explorateur part à Las Vegas pour voir la dernière découverte de son amie Sara, intrépide et charmante...
le 16 Mai 2018 au Cinéma

© 2004 - 2018 CinEmotions.com (1) - CinEmotions.com est une réalisation de la société Intermédiance Solutions