CinEmotions
Cinéma, Séries TV, DVD & VOD
52 425 films, séries...  730 911 personnalités
Identifiants oubliés ?
Inscrivez-vous !
rechercher
Affiche 300 - cliquez pour agrandir

300

 
2006 - Etats-Unis - 1h57
 
CinEmotions
Moyenne : 14.72 (1 avis)
Membres
Moyenne : 15.06 (53 avis)
 
 
Sortie France
21
MARS
2007
 
300 © WARNER BROS. FRANCE 300 © WARNER BROS. FRANCE 300 © WARNER BROS. FRANCE 300 © WARNER BROS. FRANCE
300 © WARNER BROS. FRANCE 300 © WARNER BROS. FRANCE 300 © WARNER BROS. FRANCE 300 © WARNER BROS. FRANCE
espace shopping
Acheter sur Amazon.fr pub 9_CDISCOUNT GENERIQUE_visuel003_234x60.gif FNACmarqueur FNAC
espace shopping

300 : Synopsis


300 est un récit épique de la bataille des Thermopyles (480 avant Jésus Christ ), qui opposa le roi Léonidas et 300 soldats spartiates à Xerxès et l'immence armée perse. Face à un invincible ennemi, les 300 déployèrent jusqu'à leur dernier souffle un courage surhumain ; leur vaillance et leur héroïque sacrifice inspirèrent toute la Grèce à se dresser contre la Perse, posant ainsi les premières pierres de la démocratie.

300 : bande annonce et vidéos

300 : Plus d'infos

Adapté du roman graphique de Frank Miller.

300 : Réalisation

Zack Snyder
Zack Snyder est le réalisateur et coscénariste de " 300 ", qu'il a adapté du roman graphique de Frank Miller avec son partenaire en écriture, Kurt Johnstad. Le film est son deuxième long métrage après le succès international de L'Armée des morts, qui débuta en tête du box-office et valut à Snyder d'être sélectionné pour la Caméra d'Or.... ...suite

300 : Critiques et avis

notreavis  Les avis de l'équipe

Révolution du Péplum etoiles
Avis proposée par Frédéric Raes le 30/03/2007 10:06
Zack Snyder fait très fort pour son 2ème long-métrage (et j'attends donc avec impatience son 'Watchmen'). Il réussit une magnifique adaptation du roman graphique du roman graphique de Frank Miller, en révolutionnant le genre Péplum, et parvient à garder un équilibre entre le côté épique et celui exagéré, manichéen des personnages, les Spartiates, qui regroupent toutes les qualités du soldat, et les armées perses, aussi hétéroclites que fantastiques. Un équilibre maintenu grâce notamment au travail sur la photographie, car le chef opérateur est lui aussi à la hauteur du projet, et sa photographie a été rehaussée par des effets visuels superbes, au parti pris de la grandiloquence à la limite du kitsch, j'en conviens, mais sans toutefois y tomber.
Je pense en effet que Jipi et Brumes se sont trompés sur le compte du film, qu'ils sont sans doute aller voir pour son aspect historique. Pourtant aucune ambiguïté n'était laissé sur l'origine, l'adaptation du roman graphique de Frank Miller, qui ne se soucie guerre (ou si peu) de l'aspect historique. Critiquer les dents blanches (bien que l'hygiène spartiate puissent être à la hauteur), les éléments fantastiques du film me semble hors propos ici, car dans ce cas, l'on pourra également critiquer la tenue spartiate (slip pare-balles ?) ou les armes utilisées (la forme fantaisiste du glaive, le blason manquant de Sparte sur le bouclier), la légèreté sur les armées annexes si peu abordées (où est cette armée totale d'au moins 7.000 grecs, et la flotte grècque dirigée par Eurybiade, chef spartiate militaire au pouvoir vraisemblablement égal à celui du Roi Léonidas ?), ou l'exagération - encore - concernant l'armée grecque finale.
Son intérêt est principalement visuel, et son adaptation cinématographique respecte parfaitement l'oeuvre originale, en y ajoutant l'action. Une sacrée belle réussite donc dans cette adaptation.

votreavis  A Votre Avis

EXCEPTIONNEL! etoiles
Avis proposée par Sone le 15/03/2007 05:31
En avant première, un film grandiose, tiré de la BD de Franck Miller (Sin city, Batman Dark knight). Film a gros budjet (60 000 000$). A voir absolument pour les amateurs de films historiques avec de grandes batailles, des héros prêts au sacrifice suprême pour leur nation et ceux qu'ils aiment... Choisissez le VOSTFR au VF. Seul défaut, on en redemande!!

MEA CULPA etoiles
Avis proposée par Brumes le 23/03/2007 04:36
Ayant entendu parler d'un excellent documentaire USA sur la Bataille des Thermopyles, je pensais qu'il s'agissait de celui là où d'un film approchant.
Je ne connaissais pas la BD et je n'ai pas cherché à connaître le film (ce que je fais habituellement). Pour moi, Léonidas, Thermopyles, c'était une épopée sur ce sujet que je "connais" particulièrement bien. J'ai donc foncé tête baissée... dans le panneau.
1) si j'avais su "j'y serais pas allée"
2) ou j'aurais bien ri
Je maintiens toutefois un manque d'imagination de l'auteur et du réalisteur. Inspirés par la fameuse bataille OK. Mais, appelés par leurs noms Xerxès, déguisé en ...? ne pouvait qu'heurter le moyen orient. Etait-ce bien utile actuellement ? Léonidas, le "pôvre" sortant d'une séance de muscu... etc...
Ceux qui me connaissent savent que je suis souvent au second degré, je sais donc apprécier quand il est présent, là rien de drôle en dehors des "costumes" ...
Je fais donc mea culpa pour les amateurs de ce genre de BD. Pour les autres (Jipi/darier comme on se retrouve) journalistes compris, ils ont fait comme moi : pas apprécié. C'est le droit de tous.
On compare avec Gladiator (que j'ai beaucoup aimé) pas très "historique" non plus. Il y a quelques siècles qui séparent !! L'un se passe en Grèce, l'autre à Rome. Rien à voir dans la réalisation !! "C'était pas de la rigolade"
J'assume, mais je laisse une étoile c'est déjà pas mal............pour ce que j'en pense !

Une fresque mythologique d’une violence et d’une beauté graphique éblouissante etoiles
Avis proposée par RENGER le 25/03/2007 23:47
En 480 avant Jésus Christ, Léonidas, roi des Spartiates, livre une bataille sans merci à son plus grand ennemi, Xerxès, roi des Perses. Voilà pour le spitch, qui est aussi le point de départ et ultime trame du film, qui pendant près de deux heures se déroule devant nos yeux écarquillés !
Après une première version en 1962, avec La Bataille des Thermopyles, de Rudolph Maté, Zack Snyder (L'Armée des morts - 2004) qui en est qu’à son deuxième film, suit les pas de Robert Rodriguez (Sin City 1 & 2 - 2005/2008) en adaptant à son tour une autre BD du talentueux Frank Miller.
Nous racontant l’horrible bataille qu’ont vécu ces hommes (tiré d’une histoire vraie), on pourrait très bien la comparer à un suicide collectif. Ils sont 300 (les Sparts) et doivent faire face à des milliers de soldats sanguinaires (les Perses), accompagnés par des créatures et autres animaux monstrueux.
Zack Snyder signe le grand retour du péplum à travers cette prodigieuse adaptation où l’air du numérique prime avant toute chose. Tourné en intérieur sur fond bleu, entre les acteurs bodybuildés aux allures de chippendale et la surenchère d’effets spéciaux, il réalise une fresque mythologique d’une violence et d’une beauté graphique éblouissante et à l’esthétisme visuel irréprochable et révolutionnaire.

Le grand Bleu etoiles
Avis proposée par JIPI le 26/03/2007 10:08
Cette belle et sanglante chorégraphie en bord de mer étouffe par un visuel écrasant une parole sommaire, des dents blanches distille une propagande simpliste sous un havane obscurcissant ciel et terre. Un manichéisme de prisunic est atténué par un numérique rutilant et dominateur.
Rien de changé sous le soleil, il faut toujours s’agenouiller devant un illuminé s’apercevant que l’impact d’une lance le rend subitement humain. La sauvegarde de la patrie s’exprime en décibels presque inaudibles, la force physique est la contrepartie atténuante d'un élu passant continuellement sa vie au combat loin de la chaleur d'un foyer.
Abandonnées par les gardiens, Sparte est livré aux complots, les femmes deviennent d’astucieuses Pénélopes burinées maintenant à distances les prétendants arrivistes.
« 300 » est un graphisme, une conception nouvelle donnant vie à des personnages à l’aspect humano virtuels, c’est l’esprit console sur fond bleu saupoudré de Gladiator et du roi Arthur dans une forteresse à l’air libre rappelant « Fort Alamo ».
Une uniformité colorée carbonise une hypothétique éclaircie en maintenant captif un regard témoin préservé de ces temps effrayants ou les pères paient très chers l’offrande du fils au combat.
Une fois encore le spectateur doit se plier à un choix qu’il n’a pas fait, le Perse est le méchant avec toute l'imagerie simpliste référentielle. Dans le camp adverse une sélection impitoyable envoie les plus faibles au pilon ce qui équilibre une identique rudesse appropriées à ces époques interdites à la difformité.
Les corps à corps sanglants sont d’une beauté pathétique, Léonidas épée en mains distribue merveilleusement la mort par des poses plastiques dignes d’être tracées par un pinceau Dantesque et flamboyant immortalisant ces plages infernales.
Une machinerie microscopique devient presque invulnérable par la stratégie apprise en école, l’achèvement d’agonisants s’effectue dans un conversationnel presque routinier.
Sparte est la symbolique d’un idéal menacé par une force martelant un sol qui par ses tremblements fait penser à tort au réveil de la terre. Dans ce contexte l’homme perturbe par ses pas un sol réagissant en fonction d’un pouvoir récupéré par l’hyper violence de bras et de jambes noyés dans un métal protecteur.
La sauvegarde de Sparte cité impitoyable de l’intérieur attire contre elle ce que l’extérieur en perçoit, une similitude au verbe primitif s’exprimant par l’acier dans une nature sombre et convulsive.
Un microcosme impitoyable sélectif défie la démesure de son propre concept.

Beau et bête etoiles
Avis proposée par schludo le 01/04/2007 10:20
Comment un film visuellement superbe peut être gâché par un message douteux sur la supériorité des races.. La réponse dans ce film esthétiquement très réussi mais d'une grande stupidité et d'une idéologie très équivoque...

Un visuel impressionnant etoiles
Avis proposée par christine le 13/04/2007 14:45
"300" est une adaptation fidèle d' un roman graphique de Franck Miller, qui illustre la bataille des Thermopyles opposant les Spartiates aux Perses. Le roi Léonidas part avec 300 guerriers sur le front de bataille.
Des avis partagés sur le sujet. Des pour, des contre. Moi, je suis grise...
Un film qui n'est, paraît-il, pas historique. J'ai vu cet épisode trop rapidement pendant mes cours de latin au lycée, pour pouvoir les contredire. Quelques souvenirs, cependant... ils n'étaient pas 300 au départ. L'esclavage qui était pratiqué à Sparte n'est pas mentionnée. Le Conseil de la Cité de Sparte est-il vraiment contre?
Ce film est surtout l'adaptation cinématographique du roman graphique de Franck Miller (Sin City). Et tel le comics, le film se veut une succession de tableaux traduisant fidèlement à l'écran les vignettes du format papier.
Même si j'ai été impressionnée par la qualité graphique et le raffinement artistique, j'ai trouvé un bon nombre de scènes trop longues. Dans l'optique d'un "comics vivant", les touches sentimentales qui s'étendent en longueur et toutes les scènes qui n'apportent rien de plus, sont de trop dans ce film où le visuel et l'action doivent primer. Les baisses de rythme frôlent donc l'ennui.
Certains critiquent la légèreté du scénario. Ce qui m'a surtout frappé ce sont d'une part la minutie et précision du rendu visuel et d'autre part, les élans de profondeur ratés qui ont conduit à des scènes bien trop longues. Un souci du détails ambiant : la neige, les résidus des flammes crépitantes virevoltant dans l'air, les tâches de sang éclaboussant les adversaires, la nuée de flèches dans les airs, le pollen des champs de blé, les poils du loup, les corps musclés des Spartiates. Et des scènes trop longues. Pourquoi faire long, quand on peut aller à l'essentiel, beaucoup plus rapidement dans un film où l'action et le visuel sont les seuls atouts? Certains tableaux sont vécus comme des baisses de rythme inopportunes dans ce film, où une simple allusion visuelle aurait suffi. Les scènes de tendresse sont rendues dérangeantes par le contraste avec un rythme qui devrait être soutenu pour un film de guerre où les scènes de combats et pour l'esthétisme figé dont l'émerveillement devrait résider en une succession de rapides tableaux tels les vignettes uniques d'une bande dessinée traitant rapidement d'une idée compréhensible en un clin d'œil et dont le développement ici, inadéquate reste fade et inutile.
En résumé, globalement satisfaite. Contrairement à beaucoup, je n'en attendais pas plus mais moins ...

Wahou… ! etoiles
Avis proposée par Kalpas le 12/08/2007 23:19
Impressionnant ! Au-delà de la polémique qu’a suscité le film, tout est réuni pour porter gloire à la nature humaine : le combat, la traîtrise… Les scènes d’actions sont chorégraphiées au millimètre près. La violence est mise en valeur de telle façon qu’elle en est esthétique.
La couleur sépia rend la moiteur des combats, jusqu’à en vivre presque l’instant. Une histoire qui ne laisse place à aucune concession. Le cinéma est un art ? La preuve en est !

Un film au graphisme innovant d'une beauté impressionnante etoiles
Avis proposée par RickyLef le 06/01/2013 02:15
Deux ans après "L'armée des morts", son premier long métrage, Zack Snyder marque le cinéma mondial d'une œuvre désormais incontournable. Cette œuvre, c'est "300", racontant la bataille des Thermopyles que livra le roi sparthe Léonidas contre une invasion perse dans l'Antiquité. Outre la véracité du récit, c'est sur une bande dessinée de Frank Miller et Lynn Varley que Snyder se base pour réaliser son film. Il tourne avec un sens inné de l'iconographie, donnant à chaque plan une beauté à la limite de l'irréel, faisant de chaque image un tableau d'un esthétisme surdimensionné. Par delà le plaisir des yeux, magnifié par un grain artistique jusque là inédit et exceptionnel, les acteurs portent le projet de bout en bout, dirigés de main de maître, croyants à fond à ce qu'ils jouent, faisant des scènes de bataille d'un réalisme troublant de véritables moments d'anthologie dignes des plus grandes productions. Un film magnifique qui fera date dans la légende du grand écran. A voir absolument.

AILLEURS SUR LE WEB

300 : Notes de production

Notes de production
Adapté du roman graphique de Frank Miller, 300 est un récit épique de la Bataille des Thermopyles, qui opposa en l'an - 480 le roi Léonidas et 300 soldats spartiates à Xerxès et l'immense armée perse. Face à un invincible ennemi, les 300 déployèrent jusqu'à leur dernier souffle un courage surhumain...   lire la suite...
577 lectures
L’histoire : Sparte et ses lois
Gerard Butler : "Lorsque la Warner m'a demandé de venir discuter de ce projet, il m'a suffi d'entendre "300" pour savoir que ce serait un film à part. Zack m'est immédiatement apparu comme quelqu'un qui avait capté les aspects les plus obscurs de cette histoire, et savait comment les mettre en évidence. Je pourrais consacrer un livre entier à sa personnalité, à son talent, à son intelligence, à sa passion et à sa générosité."   lire la suite...
3608 lectures
La préparation
Pour former ses troupes, Zack Snyder enrôla deux hommes avec lesquels il s'est souvent entraîné : l'ancien alpiniste Mark Twight, détenteur de plusieurs records mondiaux, qu'il chargea d'assurer la formation physique des comédiens, et le vétéran chef cascadeur Damon Caro pour le réglage des séquences de combat.   lire la suite...
883 lectures
L'équipe
L'équipe de 300 comprend : le chef opérateur Larry Fong, le chef décorateur James Bissell (Good night, and good luck), le chef monteur William Hoy, le chef costumier Michael Wilkinson, le superviseur des effets visuels Chris Watts, les superviseurs des maquillages spéciaux Shaun Smith et Mark Rappaport.   lire la suite...
533 lectures
Un hymne à la gloire : la musique
La musique de 300 a été composée et produite par Tyler Bates, qui avait déjà collaboré avec Zack Snyder sur L'Armée des morts. Snyder demanda une partition de grande ampleur célébrant l'héroïsme et le sacrifice des Spartiates.   lire la suite...
3010 lectures

300 : les comédiens

Gerard Butler
Gerard Butler
Vincent Regan
Vincent Regan
Lena Headey
Lena Headey
David Wenham
David Wenham
Michael Fassbender © Wild Bunch Distribution
Michael Fassbender
Rodrigo Santoro © Ad Vitam
Rodrigo Santoro
Dominic West
Dominic West
Andrew Pleavin
Andrew Pleavin
Robert Maillet
Robert Maillet
Stephen McHattie
Stephen McHattie
Gerard Butler
Né à Glasgow en 1969, Gerard Butler vit avec sa mère depuis le divorce de ses parents alors qu'il n'a que 2 ans. Il débute à douze ans sur la scène du King's Theatre de Glasgow, dans la comédie musicale "Oliver". ...suite
Vincent Regan
Vincent Regan a tourné dans Jeanne d'Arc de Luc Besson, Troie de Wolfgang Petersen, Danny the Dog, avec Jet Li, Le Chevalier Black (rôle de Perceval, face à Martin Lawrence), Prince Noir de Caroline Thompson et Ordinary Decent Criminal de Thaddeus O’Sullivan. ...suite
Lena Headey
Lena Headey était déjà la partenaire de Piper Perabo dans le thriller d’action et d’horreur La Crypte de Bruce Hunt, avec Cole Hauser, Morris Chestnut et Eddie Cibrian. Elle avait auparavant été Angelika, la jeune femme dont Matt Damon et Heath Ledger tombent amoureux dans Les Frères Grimm de Terry Gilliam. ...suite
David Wenham
Le comédien australien David Wenham s'est fait connaître du grand public dans Moulin Rouge de Baz Luhrmann et dans Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours et Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi de Peter Jackson, où le rôle de Faramir lui valut trois grands prix d'interprétation : Screen Actors Guild Award, Broadcast Film Critics Award et Na ...suite
Michael Fassbender © Wild Bunch Distribution
300 est la première production internationale de Michael Fassbender qu'on verra également cette année dans Angel de François Ozon. Très sollicité ces deux dernières années, il est à l'affiche du thriller surnaturel de Joel Schumacher, Town Creek, tourné en Roumanie, et d’Eden Lake de James Watkins. ...suite
Rodrigo Santoro © Ad Vitam
Rodrigo Santoro est l'un des jeunes acteurs les plus en vue du Brésil, que les téléspectateurs américains découvrirent en 2003 face à Helen Mirren, dans le téléfilm The Roman Spring of Mrs. Stone . ...suite
300 est le premier film américain de Tom Wisdom. Protagoniste des films indépendants Hey Mr DJ et Escape to Somerset , Wisdom a tourné en vedette dans les téléfilms anglais Suspicion, Sword of Honour et Children of the New Forest ainsi que dans le téléfilm américain Good King Wenceslas, diffusé sur Family Channel. ...suite
Diplômé du Drama Centre de Londres, Andrew Tiernan compte parmi ses premiers films Edward II de Derek Jarman, As you like it de Christine Edzard (dans le double rôle d'Orlando et Oliver), Les Mille et une vies d'Hector de Bill Forsyth et Entretien avec un vampire de Neil Jordan. ...suite
Dominic West
Dominic West, qu'on a pu voir tout récemment dans Hannibal Lecter : les origines du mal de Peter Webber, a tourné aux côtés de Julianne Moore dans Mémoire Effacée de Joseph Ruben. Cet acteur anglais né à Sheffield a également joué dans LE SOURIRE DE MONA LISA de Mike Newell, avec Julia Roberts. ...suite
Andrew Pleavin
Natif de Grande-Bretagne, Andrew Pleavin a séjourné une grande partie de sa jeunesse en Afrique du Sud avant de rejoindre le Drama Centre de Londres. Pleavin a inscrit récemment son nom aux génériques de Batman begins de Christopher Nolan, Indestructible de David Carson, Playground Logic et Re-inventing Eddie . ...suite
Stephen McHattie
Stephen McHattie a joué récemment dans le film indépendant One Dead Indian de Tim Southam. ...suite

300 : Distribution complète

Réalisation
Interprétation
Ecriture
Production
Montage
Photographie
Musique
Costumes
Décors
Casting
Maquillage/coiffure
Direction artistique
Chef décoration
Assistant réalisation
Son
Effets spéciaux
Effets visuels
Direction de production

300 : Titres internationaux

300  (France)
Frank Miller's 300  (Etats-Unis)
300 Spartali  (Turquie)
300 - Bitka kod Termopila  (Croatie)
300: Bitva u Thermopyl  (République Tchèque)

300 : Distributeur France

300 : Sociétés de production

Warner Bros. Pictures
Hollywood Gang Productions
Atmosphere Entertainment MM
Legendary Pictures
Virtual Studios
Box-office Cinéma
du 15 au 21 Mars
Kong: Skull Island
Un groupe d'explorateurs plus différents les uns que les autres s'aventurent au cœur d'une île inconnue du Pacifique,...
1
522 936 entrées cinéma,
1 148 508 cumulées
Logan
Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s'occupe d'un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé...
2
418 728 entrées cinéma,
1 818 172 cumulées
Alibi.com
Greg a fondé une entreprise nommée ALIBI.COM qui crée tout type d'alibi. Avec Augustin son associé, et Medhi son nouvel...
3
358 134 entrées cinéma,
3 140 060 cumulées
L'Embarras du choix
Frites ou salade ? Amis ou amants ? Droite ou gauche ? La vie est jalonnée de petites et grandes décisions à prendre....
4
291 171 entrées cinéma,
291 171 cumulées
Patients
D'après le roman de Grand Corps Malade. Se laver, s'habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus...
5
278 113 entrées cinéma,
818 014 cumulées
Bientôt au Cinéma
Ghost in the Shell
Dans un futur proche, Le Major (Scarlett Johansson) est unique en son genre: humaine sauvée d'un terrible accident, son...
le 29 Mars 2017 au Cinéma
Gangsterdam
Ruben, Durex et Nora sont tous les trois étudiants en dernière année de fac. Par manque de confiance en lui, Ruben a...
le 29 Mars 2017 au Cinéma
Baby Boss
C'est toujours un choc de voir ses parents rentrer à la maison avec un bébé dans les bras – surtout quand il porte une...
le 29 Mars 2017 au Cinéma
A United Kingdom
En 1947, Seretse Khama, jeune Roi du Botswana et Ruth Williams, une londonienne de 24 ans, tombent éperdument amoureux...
le 29 Mars 2017 au Cinéma
Telle mère, telle fille
Inséparables, Avril (Camille Cottin) et sa mère Mado (Juliette Binoche) ne peuvent pourtant pas être plus différentes....
le 29 Mars 2017 au Cinéma
Orpheline
Portrait d'une femme à quatre âges de sa vie. Petite fille de la campagne, prise dans une tragique partie de...
le 29 Mars 2017 au Cinéma
Les Schtroumpfs et le village perdu
La Schtroumpfette, le Schtroumpf costaud, le Schtroumpf à lunettes et le Schtroumpf maladroit ont filé en douce pour...
le 5 Avril 2017 au Cinéma
Power Rangers
Cinq adolescents découvrent qu'ils ont d'extraordinaires pouvoirs surnaturels. Ils vont alors affronter leur peurs et...
le 5 Avril 2017 au Cinéma
A bras ouverts
Figure de la scène littéraire et médiatique française, Jean-Etienne Fougerole est un intellectuel humaniste marié à une...
le 5 Avril 2017 au Cinéma
Fast & Furious 8
Maintenant que Dom et Letty sont en lune de miel, que Brian et Mia se sont rangés et que le reste de l'équipe a été...
le 12 Avril 2017 au Cinéma
C'est beau la vie quand on y pense
Loïc Le Tallec ne s'est jamais vraiment occupé de son fils. Quand ce dernier disparaît dans un accident de la route,...
le 12 Avril 2017 au Cinéma
Boule & Bill 2
La famille de Boule mène une existence aussi heureuse que paisible. Bill est parfaitement intégré dans cette petite...
le 12 Avril 2017 au Cinéma
Gold
Kenny Wells (Matthew McConaughey) est un explorateur des temps modernes, magouilleur et rêveur, attendant désespérément...
le 19 Avril 2017 au Cinéma
Life - Origine inconnue
A bord de la Station Spatiale Internationale, les six membres d'équipage font l'une des plus importantes découvertes de...
le 19 Avril 2017 au Cinéma
Cessez-le-feu
1923. Georges, héros de 14 fuyant son passé, mène depuis quatre ans une vie nomade et aventureuse en Afrique lorsqu'il...
le 19 Avril 2017 au Cinéma
Le Procès du siècle
L'historienne Deborah Lipstadt et l'auteur britannique David Irving se livrent à une bataille juridique au sujet de...
le 26 Avril 2017 au Cinéma
Jour J
Mathias et Alexia sont en couple depuis des années, et pour la première fois, il la trompe avec Juliette, une wedding...
le 26 Avril 2017 au Cinéma
Braquage à l'ancienne
Dans BRAQUAGE A L'ANCIENNE de Zach Braff, Morgan Freeman (MILLION DOLLAR BABY), Michael Caine (L'ŒUVRE DE DIEU, LA PART...
le 3 Mai 2017 au Cinéma

© 2004 - 2017 CinEmotions.com (1) - CinEmotions.com est une réalisation de la société Intermédiance Solutions