CinEmotions
Cinéma, Séries TV, DVD & VOD
53 129 films, séries...  742 631 personnalités
Identifiants oubliés ?
Inscrivez-vous !
rechercher
Affiche Switch - cliquez pour agrandir
2011 - France - 1h40
 
CinEmotions
Moyenne : 13.74 (1 avis)
Membres
Moyenne : 12.13 (8 avis)
 
 
Sortie France
6
JUIL
2011
Acheter sur Amazon.fr pub 9_CDISCOUNT GENERIQUE_visuel003_234x60.gif FNAC
Switch : photo 1 Switch : photo 2 Switch : photo 3 Switch : photo 4 Switch : photo 5 Switch : photo 6 Switch : photo 7 Switch : photo 8 Switch : photo 9
Box-office Cinéma
du 13 au 19 Septembre
Barry Seal : American Traffic
Trafiquant. Informateur. Patriote. L'un des hommes les plus fortunés de l'Amérique des années 80 est une personne dont...
1
271 607 entrées cinéma,
271 607 cumulées
Seven Sisters
2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d'instaurer une politique d'enfant unique, appliquée de main de...
2
251 165 entrées cinéma,
1 184 885 cumulées
Mother!
Un couple voit sa relation remise en question par l'arrivée d'invités imprévus, perturbant leur tranquillité.
3
190 141 entrées cinéma,
190 141 cumulées
Otez-moi d'un doute
Erwan, inébranlable démineur breton, perd soudain pied lorsqu'il apprend que son père n'est pas son père. Malgré toute...
4
167 832 entrées cinéma,
417 481 cumulées
Les Grands esprits
François Foucault, la quarantaine est professeur agrégé de lettres au lycée Henri IV, à Paris. Une suite d'évènements...
5
104 837 entrées cinéma,
104 837 cumulées
Bientôt au Cinéma
Thor: Ragnarok
Privé de son puissant marteau, Thor est retenu prisonnier sur une lointaine planète aux confins de l'univers. Pour...
le 25 Octobre 2017 au Cinéma
Epouse-moi mon pote
Yassine, jeune étudiant marocain vient à Paris faire ses études d'architecture avec un visa étudiant. Suite à un...
le 25 Octobre 2017 au Cinéma
Au revoir là-haut
Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l'un dessinateur de génie, l'autre modeste comptable, décident de monter...
le 25 Octobre 2017 au Cinéma
Logan Lucky
Deux frères pas très futés (Channing Tatum et Adam Driver) décident de monter le casse du siècle : empocher les...
le 25 Octobre 2017 au Cinéma
JIGSAW
Après une série de meurtres qui ressemblent étrangement à ceux de Jigsaw, le tueur au puzzle, la police se lance à la...
le 1er Novembre 2017 au Cinéma
Geostorm
Plusieurs catastrophes naturelles d'une envergure sans précédent menacent l'équilibre de la planète. Les dirigeants des...
le 1er Novembre 2017 au Cinéma
Carbone
Menacé de perdre son entreprise, Antoine Roca, un homme ordinaire, met au point une arnaque qui deviendra le casse du...
le 1er Novembre 2017 au Cinéma
D'après une histoire vraie
Delphine est l'auteur d'un roman intime et consacré à sa mère devenu best-seller. Déjà éreintée par les...
le 1er Novembre 2017 au Cinéma
Le Fidèle
Lorsque Gino rencontre Bénédicte, c'est la passion. Totale. Incandescente. Mais Gino a un secret. De ceux qui mettent...
le 1er Novembre 2017 au Cinéma
Justice League: 1ère partie
Après avoir retrouvé foi en l'humanité, Bruce Wayne, inspiré par l'altruisme de Superman, sollicite l'aide de sa...
le 15 Novembre 2017 au Cinéma
Le Musée des Merveilles
Adapté du roman de Brian Selznick, l'auteur de HUGO CABRET, LE MUSÉE DES MERVEILLES suit sur deux époques distinctes...
le 15 Novembre 2017 au Cinéma
La Promesse
1922, dans les derniers jours de l'Empire Ottoman. Un journaliste américain et un étudiant en médecine se disputent les...
le 29 Novembre 2017 au Cinéma
Le Bonhomme de neige
Lorsque le détective d'une section d'élite (Michael Fassbender) enquête sur la disparition d'une victime lors des...
le 29 Novembre 2017 au Cinéma
Réalisation :
Auteurs & scénaristes : Jean-Christophe Grangé (n.d.) et Frédéric Schoendoerffer (n.d.)
Comédiens : - - - - - - - - ...suite

Switch : Synopsis


Juillet 2010, Montréal, Canada. Sophie Malaterre, 25 ans, illustratrice de mode, voit arriver les vacances d'été avec angoisse.
Pas de projets, pas d'ami, pas de fiancé... On lui parle du site SWITCH.com qui permet d'échanger sa maison le temps d'un mois.
Sophie trouve, par miracle, un duplex à Paris, avec vue sur la Tour-Eiffel.

Son premier jour est idyllique. Le lendemain matin, elle est réveillée par les flics.
Un corps décapité est dans la chambre d'à côté.
Elle n'a plus aucun moyen de prouver qu'elle n'est pas Bénédicte Serteaux, la propriétaire des lieux. Le piège se referme sur elle...

Elle n'a pas seulement changé d'appartement.
Elle a changé de peau et de destin...

Switch : bande annonce et vidéos


Switch : Critiques et avis

notreavis  Les avis de l'équipe

48 heures chrono. etoiles
Avis proposée par Loïc Arnaud le 09/07/2011 11:45
Dans le paysage actuel du cinéma français, et plus particulièrement dans celui du polar, une "famille" de réalisateurs se dégage avec trois noms comme figure de proue: Olivier Marchal, Fred Cavayé et Frédéric Schoendoerffer, qui nous concerne en premier lieu avec son dernier film "Switch".

Mais évoquons d'abord ce qui réuni ces trois réalisateurs. "Schoendoerffer-fils" (son père, Pierre, à notamment réalisé "La 317e section" et le "Crabe-tambour") nous propose donc son quatrième long métrage après "Scènes de crimes", "Agents secrets" et "Truands". Ces films ont pour points communs de nous proposer des immersions pleine de réalisme, à la lisière du documentaire même, dans des milieux propres au genre du polar, avec d'un côté les flics ("Scènes de crimes")et de l'autre les gangsters, le banditisme ("Truands" le bien nommé!).
On peut ainsi trouver un lien assez étroit avec Olivier Marchal, qui fort de son passé de policier à la P.J, nous donne à voir des films très réalistes et crédibles, véritables plongées dans l'univers, le quotidien des flics, à l'image de "36 quai des Orfèvres" ou "MR 73". Il est intéressant de noter que les deux ont collaboré à l'excellente série "Braquo": Marchal est lui à l'origine du projet, il a participé à l'écriture et réalisé les quatre premiers épisodes, tandis que Schoendoerffer a mis en scène les épisodes 5 à 8. Ces deux auteurs ne pouvaient que se retrouver et "Braquo" est la preuve que la synthèse a bien fonctionné, pour le meilleur de ce que peut nous proposer aujourd'hui la télévision française en terme de série.
Avant d'évoquer "Switch", n'oublions donc pas Cavayé qui avec "Pour elle" et récemment "A bout portant", à le mérite de réaliser des films dont le scénario est totalement au service de l'action, d'un rythme effréné, peu importe le réalisme seul compte l'efficacité et l'empathie envers un personnage lambda, qui se retrouve aux prises avec des événements qui le dépasse et le transforme en "super-héros" ou Jason Bourne français!

Tout ça pour en venir au fait que "Switch" est une parfaite synthèse de ces deux univers, entre réalisme et fiction-action.
Soulignons aussi l'apport du romancier Jean-Christophe Grangé ("Les Rivières Pourpres") qui a co-écrit le scénario avec Schoendoerffer et qui amène sa patte et un univers non loin du fantastique, du côté de la pure fiction donc.
"Switch" commence ainsi au Canada, à Montréal, ou une jeune femme, Sophie Malaterre, dans le but de changer d'air, va par le biais d'un site d'échange de maison, "Switch.com", trouver un pied-à-terre à Paris.
Tout se gâte le lendemain matin de sa première journée: elle est réveillée par la police qui l'accuse de meurtre. En effet il y a un corps décapité dans une des chambres du duplexe qu'elle habite. Démarre ainsi un piège infernal , elle n’a aucun moyen de prouver son identité, victime d'un piège machiavélique. C'est l'inspecteur de la crime, Damien Forgeat (Eric Cantona) qui , au travers de son enquête et d’une course-poursuite infernale, pourra faire éclater la vérité.

Le film tire sa force dans l’équilibre de son récit orchestré donc par le duo Schoendoerffer-Grangé: il prend place de façon douce et lumineuse à Montréal, ou nous découvrons Sophie Malaterre, incarné par l’actrice québécoise Karine Vanasse, complètement crédible dans ce rôle de “girl next door” explosive, entre douceur et énergie du désespoir, dorénavant elle ne devrait plus se contenter de rôle dans son pays d’origine, parions-le!
Lorsqu’elle arrive à Paris, le film est toujours baigné d’une atmosphère solaire, telle une touriste elle s'émerveille de Paris et de son appartement avec vue sur la Tour Eiffel. Mais le rêve éveillé va donc rapidement tourner au cauchemar, elle va devoir prouver son innocence, seule contre tous et de façon musclée. C'est lors d’une très efficace scène chez un dentiste que la jeune femme sage va se révéler: elle va réussir à s’échapper et se jouer de l’inspecteur Forgeat (notons que Cantona est très juste dans ce rôle de flic intègre et droit), commence alors la transformation de cette jeune femme simple en héroïne qui va devoir se surpasser pour échapper aux flics et prouver son innocence. Le film va ainsi se partager entre, d’un côté l’enquête menée par Forgeat, accompagné de sa fidèle équipe (avec notamment deux excellents acteurs: Mehdi Nebbou et le trop rare Aurelien Recoing), et de l’autre, la cavale de Sophie.

Une des bonnes idées du film, est d’avoir située le récit en plein été lorsque l’administration tourne au ralenti et fait donc traîner l'enquête. ¨Par chance elle tombe sur un bon flic qui va sentir au fil de son investigation que quelque chose cloche...
Là ou le film est réussi c’est qu’il est fait de rebondissements qui nous tiennent en haleine, la réalisation est nerveuse, efficace, il n’y a pas de temps mort, on se passionne pour l’enquête, fouillée, précise donc crédible et, évidemment le spectateur s’attache au personnages de Sophie, qui dégage une réelle empathie. Cette identification propre à l'héroïne malmenée fonctionne aussi avec le flic, humain, rigoureux et sceptique, comme il se doit face à ce crime sordide.
Le jeu du chat et de la souris qui prend place entre la présumée coupable et l’inspecteur est haletant , sans temps mort, son point d’orgue est un véritable morceau de bravoure: une scène virtuose de poursuite à travers un zone pavillonnaire qui n’a rien a envier aux meilleurs polars américains ou asiatiques. Le jeune directeur de la photographie Vincent Gallot a comme les acteurs, non doublés, pris des risques pour nous offrir le meilleur où l’implication totale de Karine Vanasse et Eric Cantona nous donne ce rendu d’un réalisme impressionnant jusqu’à l’épuisement.
Nous n'en dirons pas plus sur l'histoire afin de ne pas nuire au suspens propre à ce film, qui vous tiendra en haleine jusqu'au bout.
Certains feront la fine bouche et on pourrons toujours pérorer sur certaines petites faiblesse scénaristiques ou dans le traitement des personnages mais, rappelons que nous sommes dans un film de genre, un polar d'action, un vrai, où prime l'efficacité et non pas dans un drame psychologique à la mécanique bien différente.
"Switch" a le mérite de ne pas avoir à rougir face aux productions étrangères, il remplit parfaitement sa mission et l'attente supposée des amateurs de polar nerveux, alors ne boudez pas votre plaisir, courez-voir ce "french action movie" et rendez-vous sur les sites d'échanges de maisons!

Loïc Arnaud.

votreavis  A Votre Avis

Le film est une aberration à lui seul, pas une seule fois on ne parvient à y croire etoiles
Avis proposée par RENGER le 15/07/2011 07:17
Scénario original écrit à quatre mains, entre le cinéaste Frédéric Schoendoerffer (Agents secrets - 2004 & Truands - 2007) et l'écrivain Jean-Christophe Grangé (Les Rivières pourpres - 1998, Le Concile de pierre - 2000 & L'Empire des loups - 2003). Tous les deux nous ont livrés un thriller qui peine clairement à nous tenir en haleine, faute à un scénario bien trop tiré par les cheveux et donc irréaliste (une illustratrice montréalaise se retrouve du jour au lendemain accusée de meurtre, cette jeune et frêle fille va alors se transformer en une redoutable fugitive semant toute la police française à ses trousses). Switch (2011) est une aberration à lui seul, pas une seule fois on ne parvient à y croire, cette histoire
improbable nous empêche de deviner les tenants et les aboutissants (une fois l'affaire résolue, on se demande réellement si les scénaristes étaient sérieux ou s'ils ont voulus nous faire une blague), pas une seule once de tension, c'est le calme plat (sauf à deux reprises, lors de la course-poursuite entre les pavillons de Rueil-Malmaison et celle se déroulant dans un appartement avec l'iranien). Mais à côté de cela, c'est assez mou et ne comptez pas sur la prestation d'Eric Cantona pour sauver le film, seule la québécoise Karine Vanasse s'en sort avec crédibilité (heureusement car elle porte le film sur ses épaules).
RENGER Benoît
http://qr.net/ivn

Switch : Entretiens

Interview Frédéric Schoendoerffer - Eric Cantona
En trois films (“Scènes de crimes”, “Agents secrets” et “Truands”), Frédéric Schoendoerffer, le fils de Pierre, a prouvé à tous que bon sang ne saurait mentir. Pour son quatrième long métrage -«Switch », il a offert à Eric Cantona, un rôle fort, à la hauteur du talent du King. De passage à Lille, nous avons rencontré pour vous ces deux géants.   lire la suite...
11498 lectures

Switch : les comédiens

Eric Cantona © Flach Film / Oz Prod - Crédit photo : Bernard Brun
Eric Cantona
Mehdi Nebbou © UGC Distribution
Mehdi Nebbou
Aurélien Recoing © Arthur Azoulay, Why Not Productions
Aurélien Recoing
Karina Testa
Karina Testa
Bruno Todeschini
Bruno Todeschini
Maxim Roy
Maxim Roy
Stéphan Guérin-Tillié © Mars Distribution
Stéphan Guérin-Tillié
Cyril Lecomte
Cyril Lecomte
Claude Lulé © Diaphana Distribution
Claude Lulé
Karine Vanasse
Karine Vanasse
Eric Cantona © Flach Film / Oz Prod - Crédit photo : Bernard Brun
Depuis sa retraite footballistique, Eric Cantona a une activité prolifique au cinéma en tant que comédien. Dieu des stades français et anglais, 'King Eric' au tempérament impétueux a décroché en 1995 un rôle remarqué par la critique dans Le bonheur est dans le pré d'Etienne Chatiliez, marquant le début de sa seconde carrière. ...suite
Aurélien Recoing © Arthur Azoulay, Why Not Productions
Né le 5 mai 1958 à Paris, Aurélien Recoing commence sa formation en 1974 au Cours Florent auprès de Francis Huster et Daniel Mesguich. ...suite
Karina Testa
D’origine italienne et hispano/kabyle Karina Testa a débuté comme mannequin pour l’agence Elite. Elle a fait ses premiers pas au cinéma en 2004 dans le film espagnol Entre Vivir Y Soñar d’Alfonso Abacete et David Menkes, et dans le téléfilm Le Miroir de l’eau de Edwin Baily. ...suite
Diplômé de l'option théâtre du Cégep Lionel-Groulx, Stéphane Demers a participé à de nombreuses productions au petit écran telles Chambre en ville , Cormoran , La Force de l'âme , 10-07 , Omertà I et II, Le Masque , Réseaux , Chartrand et Simonne , Fortier et The Secret Adventures of Jules Verne , Tribu. ...suite
Françoise Michaud a choisi de ne pas choisir. Entre Claude Zidi et Gérard Blain, Jean-Pierre Mocky ou Alain Tanner, du Super 8 au 35 mm en passant par la vidéo, elle a toujours défendu ses engagements auprès de cinéastes reconnus, inconnus ou méconnus. ...suite

AILLEURS SUR LE WEB


Switch : Distribution complète

Réalisation
Interprétation
Ecriture
Production
Montage
Photographie
Costumes
Casting
Chef décoration
Assistant réalisation
Son
Direction de production

Switch : Titres internationaux

Switch  (France)

Switch : Distributeur France

Switch : Sociétés de production

Carcharodon
France 2 Cinéma

© 2004 - 2017 CinEmotions.com (1) - CinEmotions.com est une réalisation de la société Intermédiance Solutions