CinEmotions
Cinéma, Séries TV, DVD & VOD
53 222 films, séries...  744 095 personnalités
Identifiants oubliés ?
Inscrivez-vous !
rechercher
Amazon Black Friday Week
Affiche Invictus - cliquez pour agrandir
2008 - Etats-Unis - 2h12
 
CinEmotions
Moyenne : 13.74 (1 avis)
Membres
Moyenne : 15.21 (24 avis)
 
 
Sortie France
13
JAN
2010
Acheter sur Amazon.fr pub 9_CDISCOUNT GENERIQUE_visuel003_234x60.gif FNAC
Invictus : photo 1 Invictus : photo 2 Invictus : photo 3 Invictus : photo 4 Invictus : photo 5 Invictus : photo 6 Invictus : photo 7 Invictus : photo 8 Invictus : photo 9
Réalisation :
Auteurs & scénaristes : John Carlin (d'après son livre 'Déjouer l'Ennemi (Playing the Enemy: Nelson Mandela and the Game that Made a Nation)') et Anthony Peckham (scénario)
Comédiens : - - - - - - - - ...suite

Invictus : Synopsis


1994 - L'élection de Nelson Mandela consacre la fin de l'apartheid, mais l'Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique. Pour réconcilier son pays avec lui-même et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela fait un pari risqué : présenter la petite équipe sud-africaine de rugby à la Coupe du Monde...

Invictus : bande annonce et vidéos

Invictus : Plus d'infos

«Le sport nous donne le pouvoir de changer le monde, de nous élever et, mieux que tout, de nous rapprocher les uns des autres.» Nelson Mandela

Invictus : Réalisation

Clint Eastwood © Mars Distribution
Figure emblématique du cinéma américain, Clint Eastwood accomplit depuis quatre décennies un parcours d'acteur, réalisateur et producteur qui lui a valu d'innombrables succès critiques et populaires.... ...suite

Invictus : Critiques et avis

notreavis  Les avis de l'équipe

Le challenger etoiles
Avis proposée par Frédéric Raes le 18/01/2010 23:03
Un film plein d'émotions, voilà l'exploit qu'a réussi cette fois Clint Eastwood à partir d'un évènement historique, un exploit sportif et une stratégie politique.
Le sport filmé, et le rugby en particulier, n'est pas ma tasse de thé. Ceci dit, filmé par Dirty Harry, ça a forcément de la gueule, même si on connait d'avance le résultat.
Morgan Freeman est véritablement impressionnant en Mabida (nom clanique de Mandela).
Un film positif, qui donne la pêche et redonne (un peu) foi en l'espèce humaine.

votreavis  A Votre Avis

Le doublage aurait du être plus flexible et spontané etoiles
Avis proposée par DrCoulardeau le 07/03/2010 12:03
UN FILM ADMIRABLE D’EMOTION. Pour tous ceux qui ont vécu ces années d’enfer, ce film est un chant à la gloire de l’histoire. Personne, pas même le pire tyran ne peut empêcher l’histoire d’avancer dans le sens où elle seule et ses millions de paramètres l’entrainent. Il faut être un fieffé imbécile pour croire que la majorité raciale de l’Afrique du Sud ne vivrait pas tôt ou tard sa libération. Nelson Mandela n’est que le symbole de cette libération. Il n’en est même pas l’agent. Il a fait seulement ce qu’il fallait faire dès qu’il a eu le pouvoir de faire pour encourager l’histoire dans le cours qu’elle venait de prendre. Son choix, s’il y a eu choix et non seulement la suite logique d’un mouvement réel amplifié par la pensée, a été de choisir le pardon et de collaborer avec le capitaine des Springboks pour créer l’unité nationale dans un rite sportif qui n’échoue jamais quand la victoire est au bout. Ce fut aussi son choix de personnaliser en vue d’humaniser la relation qu’il établissait avec ce capitaine et avec l’équipe entière. En personnalisant ainsi la relation il lui a donné de la chaleur, de l’inspiration et l’empathie nécessaire pour produire l’envie de pardonner chez ceux qui ont été du mauvais côté, pour que la victime pardonne à son geôlier, mais aussi pour que le geôlier pardonne à sa victime les sévices que lui geôlier a fait subir à sa victime. Cela ne peut venir qu’en devenant conscient de la gravité de ces sévices. Le film devient alors admirable car il quitte le simple plan politique, ou historique, pour atteindre le plan de l’âme, de l’esprit, de l’intelligence, des émotions du cœur et du cerveau. Clint Eastwood crée des milliers d’images de ce genre : le petit enfant noir sur les épaules des flics après la victoire, la casquette des Springboks portée par Mandela comme une marque de choix mais aussi comme un symbole de réunification des noirs et des blancs. C’est cette dimension qui frappe notre imaginaire à nous qui avons vécu ces temps-là, avons parfois hébergés des déserteurs des forces spéciales pendant la guerre, traduit des documents de l’ANC pour que le monde les lise, et fait tant de manifestations et de soirées cinéma ou musique ou arts plastiques autour de Mandela que nous ne pouvons que vibrer très profondément à ces images. Quand on a bien regardé ce film on est en droit de se demander si le personnage principal, celui qui est le siège de la transformation la plus dramatique, tragique même, ce n’est pas justement le capitaine de l’équipe des Springboks et non Mandela lui-même. Les deux remarques finales pendant la remise de la coupe sont typique de cet entrecroisé de motivations et de force dramatique et même cathartique : « Merci Pierre pour ce que vous avez fait pour l’Afrique du sud. » « Non, Monsieur le Président, Merci pour ce que vous avez fait pour l’Afrique du Sud. » Dépassement s’il en est des intérêts des uns et des autres pour atteindre le niveau de l’ensemble. Ou encore cette remarque de François au journaliste lui demandant s’il avait été aidé dans sa victoire par le soutien des 63,000 personnes dans le stade, et lui de répondre : « Nous avons été soutenus par 43 millions de Sud-Africains. » Ils n’ont pas fait l’histoire, l’histoire s’est faite, mais ils se sont trouvés dans le sens de l’histoire, ils l’ont assumé et ils l’ont amplifié. Et à ce niveau le film est devenu et devient universel. On oubliera le refus d’Henry Kissinger de soutenir le prisonnier politique Nelson Mandela sous le prétexte que c’était un communiste. Voilà un des détails de l’histoire qui ne restera que perdu dans les pages des encyclopédies.
Dr Jacques COULARDEAU, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Université Paris 8 Saint Denis, Université Paris 12 Créteil, CEGID Boulogne Billancourt

Eastwood impressionne etoiles
Avis proposée par RENGER le 27/01/2010 22:16
Clint Eastwood ne cesse de nous surprendre, avec Invictus , il adapte le roman de John Carlin et nous raconte comment le nouveau président de l'Afrique du Sud est parvenu à faire gagner la Coupe du Monde de Rugby à son pays. D'amblé, Eastwood impressionne, notamment dans la première demie heure, explorant brièvement la fin de l'apartheid et la libération de Nelson Mandela, ce qui marquera ici, c'est la passation de pouvoir, au moment où les blancs désertent le palais présidentiel pendant que les noirs l'investissent (il en sera de même avec la séquence où les gardes du corps blancs intègrent l'équipe du nouveau président). Situations frappantes, dialogues marquants, alternant sans cesse entre le rire et l'émotion, Eastwood y insuffle une puissance émotionnel évidente. La mise en scène est comme toujours parfaite, les matchs de rugby sont palpitants, la B.O superbe et quant aux acteurs, Matt Damon fait un sans faute et quant à Morgan Freeman, avec un patronyme comme le sien ("homme libre"), qui d’autre que lui pouvait incarner au mieux Nelson Mandela, d’autant plus que les deux hommes se connaissent et se côtoient depuis bon nombres d’années.
RENGER Benoît

[SPOILER] Des frissons pour un grand film ! etoiles
Avis proposée par jpdeg le 15/02/2010 11:42
Beaucoup d'émotion, d'intenses frissons, voilà ce que j'ai ressenti dans la première partie d'Invictus, le dernier film de Clint Eastwood.
Je ne comprends pas les critiques "pisse-froid" que j'ai pu lire au hasard de mes recherches... pas sur Cinémotions, par bonheur !
"Aussi étroit soit le chemin, Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme, Je suis le maître de mon destin, le capitaine de mon âme."
Les derniers vers du poème de William Ernest Henley, intitulé "Invictus", retracent toute la vie de Nelson Mandela, remarquablement interprété par Morgan Freeman. Le film nous montre bien tout le courage et en même temps la solitude de cet homme qui a passé 27 années de sa vie en prison parce qu'il réclamait simplement l'égalité entre tous les êtres humains.
Alors, merci à Clint Eastwood et à toute son équipe de nous montrer cela et de nous faire vibrer à chaque étape remportée par Nelson Mandela contre les extrémistes de tous bords. [SPOILER] La visite de l'équipe des Springboks dans l'île où "Madiba" est resté enfermé toute une partie de sa vie est un grand moment, surtout quand François Pienaar (Matt Damon, excellent), se place dans la cellule et voit le Président privé de liberté et obligé d'accomplir des travaux forcés.
Tout s'enchaîne remarquablement dans ce film qui paraît presque trop court et pendant lequel la bande son nous transporte plus haut que le ballon ovale qui s'en va passer entre les poteaux !!!
Même si les choses n'ont guère progressé depuis en Afrique du Sud, même s'il reste beaucoup à faire, Invictus rend un hommage mérité et nécessaire à Nelson Mandela qui a su utiliser le sport, le rugby bien filmé, pour unifier tout un peuple. C'est beau d'y être arrivé mais c'est très difficile de poursuivre ensuite pour faire disparaître les townships et toute cette pauvreté qui gangrène le monde.

Trop superficiel etoiles
Avis proposée par JIPI le 19/03/2010 17:39
« Invictus » reproduction officielle d’un destin hors du commun se contente d’un déroulement conventionnel, pédagogique bien pensant préférant miser sur l’impact d’une première couche perceptive frisant par moments la naïveté plutôt que d’intercepter et de traiter certaines zones d’ombres certainement présentes.
Aucune prise de risques dans ce restitué historique valeureux mais trop gentillet frisant par moments un roman à l’eau de rose intercalé dans des scènes de rencontres de Rugbys pauvrement filmées.
Difficile dans ces conditions de vibrer dans un contenu ne faisant que dérouler une partition sans flammes se contentant de glorifier le parcours d’un homme exceptionnel sans réellement pénétrer dans les rouages d’une machinerie politique certainement plus complexe que ces images simplistes.

Magnifique récit etoiles
Avis proposée par agua le 01/02/2013 06:49
Clint Eastwood dit que la chose la plus importante dans un film, c'est l'histoire. Il le prouve encore ici avec ce magnifique récit sur l'avènement de Nelson Mendela à la présidence de l'Afrique du Sud et sur le formidable enjeu de la réhabilitation du rugby national pour rapprocher les deux factions si longtemps ennemies, calmer la tension raciale et montrer l'exemple de ce qu'il faut faire pour créer de l'amour là où les Blancs avaient instauré la haine et l'apartheid. La mise en scène est très éloquente et porteuse. La distribution joue le jeu avec une grande efficacité. Et on assiste à la reconstitution du match prestigieux qui vit l'Afrique du Sud se mesurer en finale de la coupe du monde 1995 contre les All Blacks ! Tout est parfaitement réussi de main de maître dans ce film. Y compris bien sûr la réalisation de Clint Eastwood lui-même. A voir absolument.

Invictus : Notes de production

1ère journée d’exploitation du film en France
Sorti ce mercredi 13 janvier, Invictus de Clint Eastwood avec Morgan Freeman et Matt Damon, a réussi un excellent démarrage avec un total de 88 804 entrées France à l’issue de sa première journée d’exploitation.   lire la suite...
585 lectures
Un tournant historique
La finale de la Coupe du Monde de Rugby de 1995 fut perçue dans la plupart des pays du monde comme un grand événement sportif. Pour la population d’Afrique du Sud, ce fut encore bien davantage : un tournant historique, une expérience de portée nationale, qui refermerait les blessures du passé et ouvrirait de nouveaux espoirs.   lire la suite...
3488 lectures
«Ici commence la nation arc-en-ciel, ici commence la réconciliation, ici commence le pardon» Nelson Mandela
Le projet Invictus a une longue histoire, marquée par la conjonction opportune de plusieurs talents. Morgan Freeman et son associée, Lori McCreary, développaient depuis plusieurs années un film sur Nelson Mandela et avaient fait des efforts persistants en vue de porter à l’écran l’autobiographie du leader.   lire la suite...
1663 lectures
«Comment trouve-t-on en soi l’élan qui nous rend grand lorsque la grandeur est impérativement nécessaire ? Et comment faire partager cet élan à ceux qui nous entourent ?» Nelson Mandela
Bien avant la mise en route du projet, Morgan Freeman avait été choisi pour jouer Mandela... par l’homme le mieux placé pour faire ce choix. Morgan Freeman : «Quelqu’un avait demandé à Madiba par quel acteur il souhaiterait être interprété, et il avait répondu : Morgan Freeman».   lire la suite...
760 lectures
«Que nous le voulions ou non, nous sommes plus qu’une équipe de rugby. Les temps ont changé ; nous devons changer, nous aussi» François Pienaar
Pour jouer un vétéran du rugby, Damon reçut aussi l’aide d’une seconde célébrité : Chester Williams, seul joueur noir des Springboks en 1995. Celui-ci entraîna les acteurs du film et fournit des services inestimables à la production.   lire la suite...
609 lectures
«Le passé est derrière nous. Tournons-nous vers l’avenir» Nelson Mandela
Une autre «équipe» joua un rôle symbolique fort dans l’émergence de la «nation arc-en-ciel» rêvée par Mandela. Au début du film, le nouveau président demande aux fonctionnaires blancs de l’ancienne administration de Klerk de rester à leurs postes.   lire la suite...
3192 lectures
«Vous entendez cela ? Écoutez, c’est la voix de votre pays, c’est votre destin.» François Pienaar
Invictus a été tourné entièrement en Afrique du Sud, le plus souvent possible sur les lieux des événements. Robert Lorenz : «Tourner en Afrique du Sud a aidé les acteurs et techniciens à se pénétrer du sens de ces événements dont ils pouvaient percevoir quotidiennement les retombées.»   lire la suite...
1006 lectures
Musique
Liste des chansons qui composent la bande originale du film, leurs auteurs, compositeurs et interprètes   lire la suite...
8652 lectures

Invictus : les comédiens

Matt Damon
Matt Damon
Morgan Freeman
Morgan Freeman
Morgan Freeman
Morgan Freeman a été cité à l'Oscar pour La Rue de Jerry Schatzberg (meilleur rôle secondaire), Miss Daisy et son chauffeur de Bruce Beresford (qui lui rapporta le Golden Globe et l'Ours d'Argent du Festival de Berlin) et Les Evadés de Frank Darabont. ...suite
Matt Damon
Largement considéré comme un des meilleurs acteurs de sa génération, avec une réussite autant critique que commerciale, Matt Damon s’illustre avec le même brio derrière et devant la caméra. Il vient de terminer le tournage du film d’Alexander Payne, DOWNSIZING (2017), aux côtés de Kristen Wiig, Jason Sudeikis et Christoph Waltz. ...suite
Bonnie Henna est née à Soweto, en Afrique du Sud. De son vrai nom Bonnie Mbuli, elle a été découverte à l’âge de 13 ans par un agent alors qu’elle attendait à un arrêt de bus en revenant de l’école. Elle a vite obtenu un rôle dans la série télévisée « Viva Families ». ...suite

AILLEURS SUR LE WEB


Invictus : Distribution complète

Réalisation
Interprétation
Ecriture
Production
Montage
Photographie
Musique
Costumes
Décors
Casting
Maquillage/coiffure
Direction artistique
Chef décoration
Assistant réalisation
Son
Effets spéciaux
Effets visuels
Direction de production
Autres postes

Invictus : Titres internationaux

Invictus  (France)
The Human Factor  (Etats-Unis)  (premier titre)

Invictus : Distributeur France

Invictus : Sociétés de production

Mace Neufeld Productions
Malpaso Productions
Revelations Entertainment
Spyglass Entertainment
Warner Bros. Pictures (presents)
Box-office Cinéma
du 11 au 17 Octobre
Kingsman : Le Cercle d'or
KINGSMAN, l'élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors...
1
641 173 entrées cinéma,
641 173 cumulées
Le Sens de la fête
Max est traiteur depuis trente ans. Des fêtes il en a organisé des centaines, il est même un peu au bout du parcours....
2
432 321 entrées cinéma,
1 240 865 cumulées
L'Ecole buissonnière
Paris 1930. Paul n'a toujours eu qu'un seul et même horizon : les hauts murs de l'orphelinat, sévère bâtisse de la...
3
351 303 entrées cinéma,
351 303 cumulées
Blade Runner 2049
En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par...
4
262 900 entrées cinéma,
807 408 cumulées
Coexister
Sous la pression de sa patronne, un producteur de musique à la dérive décide de monter un groupe constitué d'un rabbin,...
5
243 818 entrées cinéma,
243 818 cumulées
Bientôt au Cinéma
La Promesse
1922, dans les derniers jours de l'Empire Ottoman. Un journaliste américain et un étudiant en médecine se disputent les...
le 29 Novembre 2017 au Cinéma
Le Bonhomme de neige
Lorsque le détective d'une section d'élite (Michael Fassbender) enquête sur la disparition d'une victime lors des...
le 29 Novembre 2017 au Cinéma
Paddington 2
Dans la suite tant attendue du film familial au succès mondial, on retrouve un Paddington heureux, bien installé dans...
le 6 Décembre 2017 au Cinéma
Bienvenue à Suburbicon
Suburbicon est une paisible petite ville résidentielle aux maisons abordables et aux pelouses impeccablement...
le 6 Décembre 2017 au Cinéma
Stars 80 - la suite
Quatre ans maintenant que Stars 80 remplit les salles, le burn out n'est pas loin... Les chanteurs partent pour une...
le 6 Décembre 2017 au Cinéma
Star Wars : Les derniers Jedi
le 13 Décembre 2017 au Cinéma
La Promesse de l'aube
« Avec l'amour maternel, la vie vous fait à l'aube une promesse qu'elle ne tient jamais » De son enfance en Pologne à...
le 20 Décembre 2017 au Cinéma
Wonder
August Pullman, un petit garçon né avec une malformation du visage qui l'a empêché jusqu'à présent d'aller normalement...
le 20 Décembre 2017 au Cinéma
Tout l'argent du monde
Rome, 1973. Des hommes masqués kidnappent Paul (Charlie Plummer), le petit-fils de J. Paul Getty (Kevin Spacey), un...
le 27 Décembre 2017 au Cinéma
Black Panther
Après les événements qui se sont déroulés dans Captain America : Civil War, T'Challa revient chez lui prendre sa place...
le 14 Février 2018 au Cinéma
Un Raccourci dans le temps
Une jeune fille cherche son père disparu, scientifique travaillant pour le gouvernement sur le projet d'un "tesseract"....
le 14 Mars 2018 au Cinéma
Solo: A Star Wars Story
Spin-off de la saga Star Wars centré sur la jeunesse d'Han Solo, avant sa rencontre avec Luke Skywalker et Obi-Wan...
le 23 Mai 2018 au Cinéma

© 2004 - 2017 CinEmotions.com (1) - CinEmotions.com est une réalisation de la société Intermédiance Solutions